Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Cérémonie de prestation de serment de Conseillers, hier Paul Yao N`Dré (président du Conseil constitutionnel) : "Aidons le Président Alassane Ouattara..."
Publié le vendredi 20 mai 2011   |  Soir Info


Le
© Getty Images
Le Conseil constitutionnel proclame M. Alassane Ouattara Président de la République de Côte d`Ivoire
Photo : Paul Yao N`Dré, President du Conseil constitutionnel


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Paul Yao N`Dré, président du Conseil constitutionnel a reçu le 19 mai 2011, dans la salle d`audiences de cette Institution à Cocody, avec l`assistance de Gbassi Kouadiané, secrétaire général de ladite Institution, les serments des sieurs François Guéi et de Hyacinthe Cabogo Sarassoro en qualité de membre du Conseil constitutionnel. Rappelons que ces derniers ont été nommés récemment par décret par le président de la République Alassane Ouattara. Ils ont juré de remplir les fonctions de conseiller constitutionnel conformément aux prescriptions de la Constitution ivoirienne. Paul Yao N`Dré a rappelé aux nouveaux conseillers que leurs fonctions sont d`une importance éminente. C`est pourquoi, leur entrée en fonction est subordonnée à la prestation de serment. Le serment, a-t-il expliqué, c`est l`affirmation solennelle faite pour attester la vérité d`un fait. C`est donc prendre l`engagement solennel de bien remplir sa fonction dans l`intérêt supérieur de la Nation. Il a rappelé qu`au-delà de ses missions, à lui dévolues par la Constitution en temps de paix, le Conseil constitutionnel se doit d`œuvrer aujourd`hui, dans cette période de crise aiguë, au respect de la Constitution, au fonctionnement de l`Etat et de ses Institutions, à la sauvegarde des libertés et des droits humains. Pour le Président du Conseil constitutionnel, « il n`y a pas de développement sans paix. A l`inverse, il n`y a pas de paix sans développement. J`invite donc les Conseillers et les agents du Conseil constitutionnel à l`œuvre de réconciliation nationale, de paix et de reconstruction. Le Conseil Constitutionnel s`y est déjà engagé pour une collaboration franche. En définitive, cette réconciliation nationale pour la paix vise le développement durable de notre pays, la Côte d`Ivoire ». Il a demandé à l`ensemble des Ivoiriens d`aider le président Alassane Ouattara à les aider: « Chers Ivoiriens, reprenons le travail. Depuis deux décennies, nous sommes en retard. Les Autorités actuelles, notamment le Président de la République, le Premier Ministre et le gouvernement ont pris l`engagement de rétablir la sécurité pour tous. Aidons-les à nous aider ». Le Conseil constitutionnel, selon son président, ``doit s`impliquer dans la normalisation de la vie en Côte d`Ivoire. Celle-ci doit être fondée sur la confiance réciproque et le pardon réciproque. Les Ivoiriens et tous ceux qui résident en Côte d`Ivoire doivent s`accepter et se parler. C`est ainsi qu`ils feront œuvre utile pour atteindre l`objectif de la cohésion sociale``. Il a souligné que les membres du Conseil Constitutionnel et les agents de cette institution sont invités à participer à l`accomplissement de cette mission de réconciliation nationale qui est d`intérêt national. ``C`est même une mission de salut public``, a-t-il précisé. Paul Yao N`Dré a noté que les autorités actuelles du pays, le Président de la République, le Premier Ministre et les membres du gouvernement, qui posent quotidiennement des actes d`apaisement et de décrispation, doivent continuer et aller plus loin pour mériter davantage la confiance de tous les Ivoiriens. En cela, a-t-il dit, elles ont besoin des contributions des Institutions nationales, des partis politiques et des associations diverses (confessionnelles ou religieuses, syndicales et culturelles) pour la réconciliation nationale. Au nom du Conseil constitutionnel, Paul Yao N`Dré a souhaité la bienvenue dans cette institution aux nouveaux conseillers.

K.A.Parfait
kaparfait@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS