Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Investiture du président Alassane Ouattara, samedi dernier à Yamoussoukro : Yamoussoukro, le monde consacre Ouattara !
Publié le lundi 23 mai 2011   |  Le Nouveau Réveil


Investiture
© Abidjan.net
Investiture du Président Alassane Ouattara : les plus grands dirigeants du monde participent à une cérémonie haute en couleurs
Samedi 21 mai 2011. Yamoussoukro. Plusieurs dizaines de délégations venues des quatre coins du monde sont venues communier avec les Ivoiriens, à la faveur de l’investiture du Président Alassane Dramane Ouattara


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Journée mémorable aussi pleine de symboles et d`émotions. Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d`Ivoire, qui a vu naître le Président Félix Houphouët-Boigny, a renoué depuis hier, avec la fraternité, la vraie entre les Ivoiriens et avec le reste du monde. Yamoussoukro, depuis une semaine jusqu`à hier, a exprimé la joie de vivre ensemble des Ivoiriens. Grandiose, extraordinaire fut donc la fête de retrouvailles entre les fils et filles de la Côte d`Ivoire. Le monde aux côtés de la Côte d`Ivoire rassemblée.

La fièvre de l`investiture qui a fait déverser plus de 300.000 Ivoiriens, Africains, Européens, Américains, Asiatiques à Yamoussoukro depuis la veille. Pendant qu`à la place Jean Paul II, à la gare routière, à N`zuessi, et un peu partout, les centaines d`artistes tenaient en haleine les populations accourues des quatre coins du pays, à travers des giga-concerts ouverts, les éminents invités de la République de Côte d`Ivoire étaient conviés par le Président de la République et son aîné le Président Henri Konan Bédié à un féérique et distingué dîner autour de la piscine de l`Hôtel Président en buffet-spectacle. Yamoussoukro qui a totalement fait sa toilette brillait des mille feux reflétés par les lacs scintillants et resplendissants. De fait, les populations de la Région des Lacs et leurs hôtes n`ont pas du tout fermé l`œil. Cette nuit du vendredi 20 mai, le Président de la République Alassane Ouattara a créé la surprise un peu partout dans les maquis et en ville. Il a appelé des hommes proches de lui qui étaient dehors à qui il demandait de lui passer leurs voisins immédiats. Quelle ne fut la joie de ces jeunes d`échanger en direct avec le Chef de l`Etat dont l`investiture a réuni autant de monde ! Mais la veillée festive n`a en rien émoussé l`ardeur des Ivoiriens au rendez-vous du redécollage. Mieux, la fièvre s`est accentuée dès le lendemain samedi 21 mai. C`était comme de l`électricité partout dans la ville.

La fête en toute sécurité

Dès 06 heures déjà, les foules affluaient vers la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la Paix. La sécurité déployée depuis la veille s`est renforcée à tous les carrefours, autour des hôtels, à tous les points névralgiques de la capitale politique, mais particulièrement à la Fondation. Les FRCI appuyées par les Forces de l`ONUCI et des Forces françaises à forte dominance de la gendarmerie ont pratiquement quadrillé Yamoussoukro. Trois cordons sécuritaires autour de la Fondation au sein de laquelle l`accès est régi par des règles strictes. Les alentours, l`esplanade, le hall et l`intérieur sont sécurisés particulièrement par les Forces françaises. Les Forces de sécurité ne voulaient absolument pas se laisser déborder. En l`air, des hélicoptères font la ronde en continu. En moins de quelques minutes, l`esplanade a fait son plein.
La mise en place des invités, prévue par l`organisation de 08 heures à 9h 30 a effectivement commencé à l`heure indiquée. Vers 08h05, les premières personnalités ont commencé à faire leur entrée par une porte spéciale, quand les autres invités, dont les élus, les rois et chefs coutumiers, les présidents d`Institutions, des officiers généraux et officiers supérieurs, des représentants des organismes internationaux… se faisaient introduire dans la grande salle de la Fondation par une autre porte. La presse, quant à elle, avait accès à la Fondation, mais devait se contenter d`une salle multimédia spécialement aménagée qui lui permettait de suivre tout dans l`auditorium en temps réel. Le protocole l`a voulu ainsi.

Le monde entier aux côtés de la Côte d`Ivoire rassemblée pour le tournant décisif

A10h34, Madame Henriette Dagri Diabaté a fait son entrée dans l`auditorium de la Fondation, sous des applaudissements nourris, marquant ainsi le début de la cérémonie. Sur place, étaient déjà d`autres invités de marque dont le président de la Commission africaine, Jean Ping, le Représentant du Saint Siège, le Premier ministre Kenyan, Raïla Odinga, les Premiers ministres du Maroc, du Rwanda, de la Belgique. Arriva aussi dans un tonnerre d`applaudissement le président de la CEI, Youssouf Bakayoko, suivi du ministre français des Affaires Etrangères Alain Juppé, des Ambassadeurs du Japon et de l`Allemagne et de plusieurs autres diplomates et délégations étrangères.
11h 40, le Président de la République, SEM Alassane Ouattara, arriva sur le parvis de la Fondation accompagnée de son épouse. Il reçoit les honneurs militaires par un détachement de la gendarmerie nationale qui a exécuté l`hymne national. Puis monté à bord de son véhicule de commandement, il alla vers l`entrée de la Fondation où il retrouvera les autres Chefs d`Etat, le secrétaire général de l`ONU, le Dg de la Banque mondiale invités avec qui il s`est entretenu pendant quelques minutes dans le salon d`honneur avant de faire leur entrée dans une salle pleine comme un œuf. 11h 54, l`arrivée de Ban Ki-moon, Secrétaire général de l`ONU et du Président français Nicolas Sarkozy intensément et longuement ovationnés, du Président du Bostwana, Yend Gama ; du Président de la Guinée Bissau, Malam Bacaï Sanha ; du Président du Congo, Denis Sassou Nguesso; du Président du Togo, Faure Gnassingbé ; du Président de la Guinée Conakry, Alpha Kondé ; du Président du Tchad, Idriss Deby Itno ; du Président du Gabon, Ali Bongo ; du Président du Niger, Issouffou Mahamadou ; du Président de la Présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf ; du Président du Bénin, Yayi Bony ; du Président du Nigeria, Goodluck Jonathan ; du Président du Mali, Amadou Toumani Touré ; du Président de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema ; des Première Dames de Côte d`Ivoire, Dominique Ouattara ; du Burkina, Chantal Compaoré, Chantal Biya, du Président du Burkina, Blaise Compaoré; du Président du Cameroun, Paul Biya du Cameroum; du Président Henri Bédié ; de Mme Henriette Konan Bédié, du Président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdelaziz ; du Président du Congo ; du président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma ; du président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade ; de son épouse et de son fils Karim Wade ; du Premier ministre Guillaume Soro. Le Président Ouattara sera le dernier à entrer pour aller prendre place dans le fauteuil présidentiel installé sur le podium au pied de l`immense drapeau ivoirien illuminé par les projecteurs. Suivra la cérémonie de pose de drapeau avec les enfants de troupe de l`Ecole militaire préparatoire et technique de Bingerville (EMPT). La bénédiction traditionnelle a été faite par le chef central de Yamoussoukro, Nanan Béibro Kouakou François. Dans la série des allocutions, le maire Jean Kouacou Gnrangbé a souhaité la bienvenue à tous les frères et sœurs venus de partout pour apporter leur caution et leur soutien à la renaissance. Il les a remerciés de leurs actions pour que la Côte d`Ivoire renoue avec la démocratie, la paix, la stabilité et le développement. Un résumé de film retraçant le parcours électoral du Président Alassane Ouattara a été projeté devant tous.

L`ère de la réfondation définitivement enterrée

12h 42 : Madame la Grande Chancelière, Henriette Dagri Diabaté, monte sur le podium pour remettre solennellement au Président de la République les insignes de son statut, non sans avoir exprimé sa reconnaissance au Président Ouattara qui lui a toujours fait confiance et l`a toujours promue. Son geste est aussi plein de symboles. ADO lui avait dit : " Tantie, je tiens à ce que ce soit toi qui me passe au cou le collier de la Grand-Croix de Président de la République… Aujourd`hui, le plus pénible est passé, mais nous avons encore devant nous le plus difficile…". C`est dans une grande solennité qu`elle décerne la distinction honorifique la plus élevée : " M. Alassane Ouattara, au nom du peuple souverain de Côte d`Ivoire et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous reconnaissons Chef suprême et Grand Maître des Ordres de Côte de Côte d`Ivoire "
12h 49, Henriette Diabaté passe au cou du Président Ouattara la Grand-Croix, le geste est salué par 101 coups de canon tirés depuis le parvis de la Fondation Félix Houphouët-Boigny. Refermant ainsi définitivement la parenthèse de la réfondation. Le Président prononça alors son discours d`engagement, de paix et d`espoir. Non sans demander une minute de silence à la mémoire des victimes (RHDP et autres Ivoiriens et non Ivoiriens) de la crise postélectorale. Après l`hymne national qui a clos le discours du Président, la Première Dame Mme Dominique Ouattara a salué et félicité son époux. Puis, ce fut la photo de famille tour à tour avec tous les Chefs d`Etat et les personnalités présents. Après quoi, le Président de la République et ses homologues se sont rendus une fois encore sur le parvis de la Fondation pour la cérémonie de prise d`armes des soldats des troupes ivoiriennes (des détachements des forces aériennes, des forces terrestres, des forces maritimes, de la gendarmerie, de la police, des sapeurs pompiers, des douanes, des eaux et forêts, des élèves de l`EMPT, de Toroguhé, d`Abidjan, de l`EFA, de l`ENSOA, de Zambakro…) et d`un détachement de l`armée ghanéenne. Dans son Command car, le président a passé les troupes en revue, avec juste derrière lui le véhicule des généraux Philipe Mangou et Soumaïla Bakayoko. Il faut signaler que toute la hiérarchie militaire de la Côte d`Ivoire était présente.
La journée a pris fin par un apéritif des Chefs d`Etat au restaurant panoramique de l`Hôtel Président, suivi d`un déjeuner VIP à la salle Allabo. La quasi-totalité des Chefs d`Etat sont rentrés dans leurs pays respectifs le même soir. Mais les Ivoiriens ont continué la mémorable journée par une cérémonie œcuménique à la Basilique Notre-Dame de la Paix et un dîner privé au palais du Président Félix Houphouët-Boigny.

Eddy PEHE

LIENS PROMOTIONNELS