Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

INVESTITURE D`ALASSANE OUATARA / Alain Toussaint (Conseiller de Gbagbo): « La Côte d`Ivoire est devenu le 1O2ème département français »
Publié le lundi 23 mai 2011   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Alain Toussaint, conseiller de l'ancien président Laurent Gbagbo, a estimé dans un communiqué publié par lui vendredi 20 mai 2011, qu'avec l'investiture d'Alassane Ouattara comme président de Côte d'Ivoire, c'est un département de plus que Paris vient d'avoir à son actif. «M. Ouattara, arrivé au pouvoir dans un blindé de l’armée française, a choisi de brader la souveraineté et les richesses du pays à des puissances étrangères. Le territoire est occupé par les forces françaises. Des militaires, gendarmes et policiers français régulent la circulation et patrouillent à Abidjan, Bouaké et Yamoussoukro. Comme à Paris, Marseille ou Nouméa, en totale contravention avec le mandat de l’ONU », a dit Alain Toussaint. « L’armée, la police et la gendarmerie ivoiriennes - désarmées par la Licorne ne peuvent plus assurer leurs missions régaliennes. Manifestement, la Côte d’Ivoire est devenue le 102ème département français, le 6ème situé Outre-mer, et M. Ouattara son Préfet », a-t-il poursuivi. Pour ce conseiller de Gbagbo, c'est au terme d’un coup d’Etat entamé le 19 septembre 2002 que, le 11 avril 2011, ''les forces spéciales françaises ont enlevé le Président Laurent Gbgabo pour le livrer à son rival Monsieur Alassane Ouattara à l’Hôtel du Golf''. Et Alain Toussaint de rappeler que c'est le 13 avril 2011 que Laurent Gbagbo ''le Chef de l’Etat constitutionnel de la Côte d’Ivoire a été déporté à Korhogo (nord du pays)''. M. Gbagbo, son épouse, son fils et deux cents (200) personnalités politiques proches de l'ancien président, civiles et militaires, ''sont illégalement placées en “résidence surveillée” par le régime de M. Ouattara'', a relevé M. Toussaint. Pour lui les nouvelles autorités ivoiriennes ne sont pas en mesure de garantir la sécurité des biens et des personnes. « La liberté d’expression est impossible. C’est dans un tel climat de terreur que le Président français Nicolas Sarkozy effectue un déplacement en Côte d’Ivoire. Cette visite n’a pas d’autre signification que celle de sonner la reprise en main de ce pays par la France. Elle marque sa recolonisation par l’ex-puissance coloniale », a accusé le conseiller de Gbagbo. Alain Toussait insiste pour dire que l'investiture d'Alassane Ouattara à Yamoussoukro le samedi 21 mai 2011 est ''en réalité l’installation du Représentant de la France dans un nouveau protectorat dénommé la Côte d’Ivoire.'' Il estime que c’est une régression historique qui ''annihile les acquis du combat pour la dignité de nos peuples''. Alain Toussaint a indiqué qu'il s'agit désormais d’amplifier la ''résistance patriotique afin de libérer définitivement la Côte d’Ivoire et l’Afrique du joug néo-colonial''.

TRA BI Charles

LIENS PROMOTIONNELS