Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Alexandre Amuzu (président des Eglises Alliance Biblique Missionnaire Côte d’Ivoire (A.B.M.CI) : “Les gens ne travaillent plus en Côte d’Ivoire”
Publié le samedi 21 mai 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Alexandre Amuzu donne le point de vue des évangéliques sur la recherche de l’emploi en Côte d’Ivoire, le fétichisme et le maraboutage.

Avec l’arrivée du nouveau régime, est-ce qu’il vous arrive de penser à l’emploi des jeunes pendant vos prières ?
Nous pensons qu’il y a un nouveau pouvoir en place, ce que l’église doit faire, c’est de prier pour ce pouvoir afin qu’il apporte la paix et la réconciliation. C’est ce que nous faisons. Ce n’est que quand la paix est établie que nous pouvons parler d’emploi, de fonction et de poste.

Vous arrive-t-il de faire des prières pour des gens en quête d’emploi ?
Nous sommes très lucides en tant qu’église. Nous croyons au travail. La bible dit dans Genèse que lorsque Dieu a fait l’homme, il l’a mis dans le jardin pour qu’il le garde et le cultive. Le premier homme qui était à Eden était un cultivateur. Le travail n’est donc pas une malédiction. La société ivoirienne est devenue ce qu’elle est parce que les gens ne travaillent plus. Nous croyons que le travail doit être remis au centre des activités de tous les enfants de la Côte d’ Ivoire.

Mais certains hommes de Dieu pensent qu’en priant, on peut avoir ce qu’on veut…
Il faut que tous les pasteurs et chrétiens comprennent que les hommes passent, mais la Nation demeure. Le plus important, c’est la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, le pays a de nouvelles autorités, il faut prier pour elles pour qu’elles puissent réussir la réconciliation et rétablir la paix. La bible nous dit que toute autorité est instituée par Dieu. Donc, tout pasteur sérieux a obligation pour qu’il réussisse.

Croyez-vous au maraboutage et au fétichisme pour avoir du boulot ?
La croyance fait partie de l’humanité. Chaque groupe a sa croyance. Certains croient en Dieu, d’autres, aux arbres, etc. Mais une chose est sûre, il y a un Dieu créateur du ciel et de la terre. C’est lui qui élève, qui donne de la promotion. Mais face à un poste donné, si vous n’avez pas le potentiel nécessaire, vous ne pouvez pas être choisi. Les nouvelles autorités ont misé sur la compétence. Donc, vous pouvez aller voir votre marabout ou votre féticheur, cela ne vous aidera pas à avoir le poste que vous désirez. Imaginez-vous quelqu’un qui est titulaire d’un Bepc et qui veut un poste de Dg de douane, Dieu ne peut pas exaucer ses vœux. Il y a des éléments de base dans la recherche de l’emploi, dont la formation. Ce n’est que quand vous remplissez toutes ces conditions, que vous pouvez maintenant prier Dieu pour qu’il vous aide à avoir le poste que vous recherchez. C’est plus raisonnable.

Y a-t-il des versets bibliques qui peuvent aider des chômeurs et les personnes qui convoitent des postes ?
Dans nos sermons à l’église, nous encourageons les jeunes à entreprendre. J’ai fait mes études de médecin, j’ai un diplôme d’ingénieur. J’ai donc travaillé avant d’être homme de Dieu. C’est écrit dans la bible que nous devons travailler, c’est écrit que celui qui ne travaille pas, ne mange pas. J’appelle les jeunes ivoiriens à revenir au travail. Je ne peux donc pas conseiller à quelqu’un un verset biblique pour avoir du travail ou un poste. Que vaut-il à un homme d’avoir du boulot, s’il perdait son âme ?

Que voulez-vous dire par-là ?
Cela veut dire que si aujourd’hui, vous avez toutes les richesses et au niveau de votre communion avec Dieu, vous échouez, vous n’avez rien gagné. Le plus important ce n’est pas de gagner un poste par un verset, mais c’est de gagner d’abord Dieu et le reste suivra.
Interview réalisée par Raphaël Tanoh.

LIENS PROMOTIONNELS