Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Sarkozy, Ban Ki-moon, Compaoré à l`applaudimètre
Publié le lundi 23 mai 2011   |  Libération


Yamoussoukro:
© Getty Images par DR
Yamoussoukro: arrivée du Président français, Nicolas Sarkozy. Il est accueilli à sa descente d’avion par le chef de l’état ivoirien
French president Nicolas Sarkozy (C) hugs Ivory Coast President Alassane Ouattara (front) next to French foreign minister Alain Juppe (R), on May 21, 2011 upon arrival at the airport in Yamoussoukro. Ouattara is due to be sworn in today as the president of long-troubled Ivory Coast, which he hopes to reunite after a bloody crisis when his predecessor refused to step down. According to the organising committee, 23 heads of state are expected in Yamoussoukro, led by the president of the former colonial power France, Nicolas Sarkozy, who will make a brief return trip, like UN Secretary General Ban Ki-moon.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Nicolas Sarkozy, Ban Ki-Moon et Blaise Compaoré. A l`applaudimètre, c`était le tiercé dans l`ordre, ce samedi, à Yamoussoukro, lors de la cérémonie d`investiture d`Alassane Ouattara qui a parfois semblé tourner à la cérémonie des remerciements.
La France, qui est intervenue militairement, sous mandat de l`Onu, pour obliger le président sortant Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir, bénéficie d`un retour en grâce dans son ancienne colonie après y avoir été vilipendée durant des années.
Alain Juppé a été ovationné par les invités lorsqu`il est apparu dans la grande salle de la Fondation Houphouët-Boigny. Quelques minutes plus tard, des «Sarko! Sarko! Sarko!» ont retenti dans les travées.
Les entreprises tricolores pourraient rapidement toucher les dividendes de cette nouvelle lune de miel. Ce samedi, deux industriels français très présents en Côte d`Ivoire depuis des années avaient fait le déplacement de Yamoussoukro: Vincent Bolloré, très proche de l`ancien régime mais désireux visiblement de tourner la page rapidement, et Martin Bouygues. L`ancien ministre de Jacques Chirac, Michel Roussin, qui travaille pour le groupe Veolia, était également là.
Devant la communauté française, à Abidjan, Nicolas Sarkozy s`est engagé à maintenir une présence militaire française pour protéger les ressortissants de l`Hexagone. Et du même coup, leurs intérêts en Côte d`Ivoire.
A Yamoussoukro, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a lui aussi eu droit à sa salve d`applaudissements nourris, quand bien même les Casques bleus ont souvent été critiqués durant la crise post-électorale pour leur passivité face aux violations des droits de l`Homme. Mais les invités ont semblé ne vouloir retenir que la certification de la victoire du rival de Gbagbo, début décembre, la protection de l`hôtel du Golfe par 800 Casques bleus où a trouvé asile Ouattara durant des semaines et l`engagement
... suite de l'article sur Libération

LIENS PROMOTIONNELS