Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Les Ivoiriens d’origine burkinabé célèbrent la fraternité retrouvée
Publié le mardi 24 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’investiture du président Alassane Ouattara le week-end dernier, a donné lieu à des fêtes éclatées un peu partout, dans le district d’Abidjan. A Vridi, dans la commune de Port-Bouët, à l’initiative du président des Ivoiriens d’origine burkinabé de Côte d’Ivoire, M. Adama Sangara, s’est tenue une cérémonie d’hommage au président Alassane Dramane Ouattara. Ils étaient des centaines de femmes et d’hommes à avoir répondu présents à l’appel de M. Sangara, pour communier dans la ferveur de l’investiture du président Ivoirien. «L’élection du président Alassane Ouattara et son investiture ce samedi, en présence du président Nicolas Sarkozy, sonne pour nous Ivoiriens d’origine burkinabé, la résurrection. Résurrection de nos droits citoyens sans discrimination, mais aussi résurrection de toute les communautés étrangères vivant en Côte d’Ivoire», a indiqué M. Sangara. Parrain de cette cérémonie, le Chef de la communauté Burkinabé de Port-Bouët, Naaba Wobgo a, quant à lui, exprimé la joie des burkinabè de vivre dans une Côte d’Ivoire débarrassée des diviseurs et de ceux qui prenaient plaisir à mettre à mal la cohésion sociale. «La Côte d’Ivoire a retrouvé sa fraternité et nous sommes heureux de vivre aux côtés des Ivoiriens dans la paix.», a indiqué Naaba Wobgo. Invité d’honneur à la fête, le Commandant Yéo Ali, chef du détachement des forces républicaines à Vridi, s’est réjoui de l’aboutissement de l’aspiration des populations qui rêvaient de voir partir Laurent Gbagbo. «C’est Dieu qui a voulu cette victoire. Mais nous n’ignorons pas qu’il y a eu beaucoup de morts. Ne rendez-pas le mal par le mal. Pardonnez, comme le président de la république vous le demande. Nous serons à vos côtés pour vous assurer votre sécurité», a-t-il conseillé. Cette cérémonie a été ponctuée de prestation d’artistes au nombre desquels «Tanti Choc», une militante de première heure du Rassemblement des Républicains. Le week-end dernier, on peut l’affirmer, Vridi a épousé pleinement le projet de «vivre ensemble» du président Alassane Ouattara.

Alexandre Lebel Ilboudo

LIENS PROMOTIONNELS