Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Henriette Diabaté, une première…
Publié le mardi 24 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Elle a su tirer son épingle du jeu. Un discours mesuré, le ton à la réconciliation, Mme Henriette Dagri Diabaté a su capter l'attention des milliers de personnes à la Fondation Félix Houphouët Boigny. Une femme, Grand Chancelier de l'ordre est une première en Côte d'Ivoire. Le Président Alassane Dramane Ouattara a franchi le grand pas. Et l'élue n'a pas failli. Intellectuelle accomplie, militante engagée et déterminée, icône de fidélité, la première femme secrétaire générale d'un parti politique en Côte d'Ivoire, a relevé le défi d'entrée en scène qui se posait à elle, suite à sa nomination à la tête de cette institution peu connue du grand public. Elle rappelle, à juste titre d'ailleurs, les principaux actes posés par le président Ouattara dans la promotion des femmes. Et d'en conclure: «Ma nomination n'est pas un coup d'éclat. C'est le signe d'une politique volontaire et réfléchie de Monsieur le Président de la République». C'est pourquoi, elle invite ses sœurs à tout faire pour mériter cette confiance. Pour en arriver là, la lutte n'a été pas aisée. Elle a été longue et même harassante, ponctuée de soubresauts que son parti dont le slogan était « Ensemble se battre, convaincre et gagner», a vaincus avec délicatesse. Qu'à cela ne tienne, Madame le Grand Chancelier, en cette période de réconciliation, estime que le président de la République a besoin de la force de tous les Ivoiriens. Pour l'heure, le Chef de l'Etat peut compter sur les femmes de Côte d'Ivoire pour accomplir sa mission à la tête de la Côte d'Ivoire.

IBK

LIENS PROMOTIONNELS