Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Bondoukou Les populations en joie
Publié le mardi 24 mai 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les populations de la ville aux mille mosquées n’ont pas voulu se faire conter l’investiture d’Alassane Ouattara. Celles qui n’ont pu effectuer le déplacement de Yamoussoukro, ont suivi l’événement, en direct, sur les chaînes de télévision.


A l’ombre de grands arbres et des hangars de la citée aux mille mosquées, les conversations commencent ou se terminent toujours par le même sujet : l’investiture du président Alassane Ouattara, samedi, dans la capitale politique ivoirienne. La veille, des dizaines de véhicules de transport en commun bondés de femmes, de jeunes et même de vieillards ont quitté la ville en direction de Yamoussoukro. « Je ne manquerai cet événement pour rien au monde. J’irai à Yamoussoukro vivre chaque instant de la cérémonie d’investiture du président Ouattara. On a trop souffert », a affirmé à qui veut l’entendre Ouattara Bintou, juste avant son départ pour la capitale politique. D’autres ont choisi d’effectuer le déplacement à bord de leurs véhicules particuliers. Samedi, dès l’aube, des centaines de motocyclistes ont, à leur tour, pris le chemin de la
ville natale du président Houphouet-Boigny. Pourtant, la distance qui sépare Bondoukou du lieu-dit est considérable. Le coût du transport a excessivement grimpé du fait de la surenchère des transporteurs. Et le racket orchestré par certains éléments des Frci aux multiples corridors qui séparent les deux villes a semblé constituer un frein véritable. Tous ces désagréments n’ont rien ôté à l’engouement des milliers de voyageurs. A défaut d’apporter des solutions durables aux obstacles des usagers de la route, on tente de les contourner. A en croire Ouattara Souadikou, l’un des organisateurs du convoi, « plus de 200 places ont été gracieusement mises à la disposition des populations qui désirent prendre part au voyage ». Pour échapper aux rackets, le coordonnateur du Rhdp de Bondoukou, M. Kouakou Dapa, a décidé de convoyer personnellement les participants jusqu’à destination. Ici à Bondoukou, sur recommandation du maire de la ville, les organisateurs n’ont lésiné sur aucun moyen pour faire partir le plus grand nombre de personnes à Yamoussoukro.
Sur place, le bureau de l’information de l’Onuci de Bondoukou a installé un gigantesque écran géant dans la salle des fêtes de la mairie pour permettre à ceux qui sont restés de vivre pleinement l’événement. A 10 heures, les populations ont déserté les rues de la ville pour suivre l’investiture du nouveau président ivoirien. A son domicile, le sexagénaire chef du quartier lycée, Adjoumani Kouassi baignait dans une extrême béatitude à la vue des images diffusées par TCI. Devant sa télévision écran 14, il s’est sans cesse réjoui de la présence des nombreux chefs d’Etat à cette cérémonie. « La Côte d’Ivoire d’Houphouet-Boigny est de retour sur la scène internationale », a répété presque à tue-tête le vieillard.

Jean Michel Ouattara à Bondoukou

LIENS PROMOTIONNELS