Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Investiture du président Ouattara / Soumahoro Ben N’ Faly, président de l’Association pour la protection des consommateurs actifs de Côte d’Ivoire : "C’était un cafouillage total"
Publié le mercredi 25 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Consommation:
© Abidjan.net par DR
Consommation: Soumahoro Ben N’Faly, Président de l`Association pour la Protection des Consommateurs Actifs de Côte d’Ivoire (APROCACI)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les critiques contre le comité d’organisation de la cérémonie d’investiture du président de la République à Yamoussoukro fusent de partout. Le porte-parole des consommateurs actifs de Côte d’Ivoire, Soumahoro Ben N’Faly, présent lors de cette fête citoyenne, a interpellé les collaborateurs du président de la République qui auraient raté selon lui cette organisation.

‘’Je me suis rendu à Yamoussoukro, parce que je crois au programme du président Alassane Ouattara. Mais j’avoue que je suis déçu de l’organisation de cet évènement mondial où 19 chefs d’Etat étaient attendus. Et si je devrais donner une note au comité d’organisation, je donnerais la note de 0/10. On ne sait pas qui fait quoi ou qui s’occupe de quoi. Nous sommes venus ici sur invitation du président de la République. Ce fut pour nous un véritable casse-tête chinois pour obtenir dans un premier temps les accréditations. Il n’y a eu aucune organisation pratique. Aucune disposition pratique n’a été prise dans le cadre de l’hébergement et de la restauration des invités que nous sommes. Arrivés à Yamoussoukro, on se rend compte qu’aucune association, ni ONG ne figure sur la liste officielle’’, a dénoncé le président Soumahoro, estimant qu’aucun régime ne peut pleinement gouverner s’il ne collabore pas avec les ONG. Afin d’éviter de tels désagréments, Soumahoro Ben N’Faly demande aux collaborateurs du président de la République d’être à l’image de celui que tout le monde veut incarner. ‘’Ils doivent être de vrais ambassadeurs, capables de le représenter partout et dans tous les domaines. Je suis déçu de l’organisation et il faudra qu’ils méritent la confiance que le président Ouattara a placée en eux. C’était un cafouillage total’’, a-t-il regretté. Interrogé sur la question, Adama Bictogo, vice-président du comité d’organisation de cette fête a lui-même reconnu qu’il y a eu des ratés. ‘’La Côte d’Ivoire est restée pendant des années sans bénéficier d’opportunité ou de la possibilité d’organiser de tels évènements.

Je crois qu’il faut être indulgent, car c’est le premier évènement qui remet la Côte d’Ivoire au centre et dans le concert des Nations. Il y a eu quelques dérapages, nous les assumons, mais j’invite les Ivoiriens à être beaucoup indulgents’’, a-t-il plaidé. Toutefois, Adama Bictogo n’a pas manqué d’exprimer la joie qui l’anime après l’investiture du président de la République Alassane Ouattara qui a vu la présence de plusieurs sommités du monde entier. ‘’Cette investiture est le couronnement d’une longue lutte, d’un long combat d’un homme de foi. On a souhaité une investiture citoyenne et on l’a obtenue. Elle marque le départ d’une Côte d’Ivoire nouvelle avec le Président Alassane Ouattara qui vient de communier avec les Ivoiriens, et qui vient de signer un pacte pour relever tous les défis’’, a-t-il conclu.

Dosso Villard

LIENS PROMOTIONNELS