Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Yamoussoukro / Jeunesse ivoirienne pacifiste et civique : Le club Union Africaine Côte d’Ivoire lance une charte
Publié le jeudi 26 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Crise
© Getty Images par DR
Crise post-électorale : Manifestation de rue à Abobo après l`assassinat d`une dizaine de femmes par les forces armées pro-Gbagbo
Jeudi 3 mars 2011. Abidjan. Photo: des jeunes gens enflamment des pneus dans une rue d`Abobo après l`assassinat d`une dizaine de femmes par les forces armées pro-Gbagbo


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Les jeunes ont joué un rôle actif dans la crise postélectorale en se faisant recruter dans les groupes armés tant réguliers que parallèles. En cette période post-crise électorale et de reconstruction nationale, le club Union Africaine, section Côte d’Ivoire, se propose d’en faire un véritable moteur de la nation ivoirienne. C’est le sens d’une charte qui a été lancée le vendredi 20 mai 2011 à la salle de conférence de la direction régionale du ministère de la Famille de Yamoussoukro, en marge des travaux de l’investiture du président de la République. Au cœur de cette charte, la transformation positive de l’énergie de la jeunesse en une force constructive, capable d’impulser une nation orientée vers le futur. Réunis pour la circonstance autour du président du club UACI, M. Traoré Wodjofini, les leaders et les membres des mouvements et associations de jeunesse de la capitale politique ont pris l’engagement de « respecter les droits humains et les principes démocratiques, construire une démocratie vivante basée sur le respect de l’autre et l’acceptation de la différence, refuser la violence, la propagande d’exclusion des différences et rejeter toute velléité de conflits et de fracture sociale». Mais aussi et surtout à « promouvoir l’intégration des peuples vivant en Côte d’Ivoire à travers des échanges, voyages et réseautage avec les frères de la sous-région et travailler à la reconstruction de la Côte d’Ivoire ». Les signataires de la charte du club UACI ont, par ailleurs, lancé un appel à l’union et à la fraternité aux jeunesses des partis politiques pour une véritable réconciliation nationale et aux formations politiques pour une meilleure représentation et positionnement des jeunes dans les instances de gouvernance. Ils ont appelé également à l’organisation des états généraux de l’école ivoirienne et des plages horaires dans les programmes de la télévision nationale pour la tenue de débats contradictoires en vue de développer la citoyenneté et le niveau de compréhension de la jeunesse sur les nouveaux défis du monde. Pour sa part, le président du Club UACI, Traoré Wodjofini, a exhorté les jeunes à être les fers de lance de la nouvelle Côte d’Ivoire : « un pays démocratique, pacifique et civique, modèle à l’échelle continentale ».

M.T.T

LIENS PROMOTIONNELS