Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Nouvelle Air Ivoire : Une dette de 39 milliards de FCFA plombe l`entreprise
Publié le jeudi 26 mai 2011   |  Le Patriote


Transport
© Autre presse par DR
Transport aérien : Air Ivoire de nouveau opérationnel


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Si rien n`est fait, les avions de la société nouvelle Air Ivoire ne décolleront plus jamais. Pour mauvaise gestion, l`entreprise traine une dette de 39 milliards. La révélation a été faite hier au Plateau par Mme Kadidia Soumaré, secrétaire générale du Syndicat national de la société nouvelle Air Ivoire (SYNTAI), au cours d`une conférence. Selon elle, c`est depuis 2004 avec l`acquisition d`un airbus 321 que les malheurs de l`entreprise ont commencé. « L`avion avait été acquis par des contrats juteux où plusieurs sociétés sous traitantes se faisaient la part belle, alourdissant ainsi les charges locatives qui faisaient perdre 500 millions de FCFA par an », poursuit la conférencière. Selon Mme Kadidia, la direction actuelle de l`entreprise ne sait pas fait prier pour soutirer de l`argent à l`entreprise en augmentant les salaires de leurs proches ou en accordant des sommes faramineuses à certains agents. « Après plusieurs rencontres, nous avons convenu que les membres de la direction passe de 14 à 5. Nous croyons faire des économies. Ce qui n`était pas le cas puisque deux cadres sont partis respectivement avec 174 et 130 millions de FRCA », regrette-t-elle. Les avions de la compagnie, a-t-elle indiqué sont cloués au sol à la demande de AERIA qui exige le paiement d`une dette de plus de 700 millions avant de reprendre ses activités. C`est pour toutes ces raisons et bien d`autres que le bureau du syndicat se dit opposé à la mesure de mise en chômage technique décidée par la direction actuelle. Pour madame Kadidia Soumaré, il n`est pas question que des hommes qui ont fait couler la société restent à leur poste pour faire payer des travailleurs. « Il faut remplacer la direction actuelle, sinon l`entreprise va mourir de sa belle mort », insiste-t-elle. Il est impossible martèle-t-elle qu`une entreprise qui traine une telle dette puisse survivre. Aussi, a-t-elle demandé aux nouvelles autorités ivoiriennes de liquider la Nouvelle Air Ivoire et de créer une nouvelle entreprise d`aviation nationale avec une équipe de cadres compétentes. Pour crier leur ras-le-bol, les travailleurs de la Nouvelle Air Ivoire ont organisé une Assemblée générale pour décider de la conduite à tenir. Depuis plusieurs mois, les travailleurs sont sans salaire.

Thiery Latt

LIENS PROMOTIONNELS