Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Sport

Football/ CAN 2012 (Benin-Côte d`Ivoire 2-6) : Les Eléphants piétinent les Ecureuils
Publié le lundi 6 juin 2011   |  Le Patriote


Football
© Abidjan.net par Emma
Football / Eliminatoires de la CAN 2012 Orange: les Eléphants de Côte d’Ivoire battent les Amavubi du Rwanda: 3-0
Samedi 4 septembre 2010. Abidjan. Stade Félix Houphouët-Boigny. 1ère journée des Eliminatoires de la CAN 2012 Orange. Photo: Emmanuel Eboué célébrant son but


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Les Béninois avaient tout imaginé sauf ce score fleuve face aux Eléphants ivoiriens sur leur terrain. Hier, en quatrième match des éliminatoires de la CAN 2012, Didier Drogba et ses équipiers ont simplement dynamité la tanière des Ecureuils en l`emportant par le score sans appel de 6 buts à 2. Une douche froide qui a laissé sans voix le nombreux public qui a pris d`assaut dès les premières heures de l`après-midi le stade de l`Amitié de Kouhounou. Ce chaud public s`attendait certainement à la première victoire du onze béninois face à la Côte d`Ivoire. Pourquoi ne pas le croire quand les Ivoiriens se présentent à Cotonou sans sept titulaires dans leur rang. C`était l`occasion rêvé pour se faire un «kédjénou» d`Eléphant. Malheureusement sur le terrain, l`équipe expérimentale de Zahoui François a du répondant.

Mieux, les Pachydermes entrent tout de suite dans le match. Après deux petites occasions de buts des Béninois, Drogba et ses camarades offrent un jeu engagé fait de pressing. Les Ecureuils sont surpris par la vivacité du milieu de terrain ivoirien où Gosso Gosso joue les nettoyeurs. Kafu coupe les contres et Ya Konan tente d`organiser le jeu. Devant, l`attaque a fière allure avec Drogba, Gervinho et Doumbia. Derrière, Touré Yaya est aux commandes et replace sans arrêt Angoua Brou, Lolo Igor et Emmanuel Eboué. Le jeu s`anime quand les Béninois se créent les deux premiers corners de la partie. Poussés par leur public, Sessegnon et ses camarades s`enflamment. Un tir de Poté sur le montant de Copa achève de convaincre les supporteurs béninois que le grand moment semble enfin arrivé. Mais les Eléphants ne paniquent pas et procèdent par contres. C`est la clé du match. Trois contres fulgurants et le Bénin est déjà KO. Trois réalisations de belles factures par Ya Konan Didier (13`), Didier Drogba (21`) et Gervinho, le meilleur ivoirien du match et assurément l`homme du match, permettent aux Eléphants d`aller à la pause avec 3 buts d`avance. A la reprise, les Ecureuils, certainement aidés par la passivité des poulains de Zahoui, inscrivent coup sur coup deux buts en cinq minutes. L`intenable Stéphane Sessegnon ramène le Bénin dans le bain. Le nombreux public y croit à nouveau. Malheureusement sur le terrain, il y une différence de classe. Les Eléphants se concentrent à nouveau et reprennent les choses en mains. Gervinho, encore lui, donne le tournis à la défense des Jaunes. Il est fauché. Didier signe son doublé (73`) sur le penalty qui s`en suit. Zahoui fait des remplacements et Max Gradel peut fêter sa première avec l`équipe nationale. Boni Wilfried également est heureux de jouer chez les grands. Mais Gervinho en veut encore. Il embarque toute la défense et inscrit le cinquième but des Eléphants (79`). Le Bénin est KO débout mais Wilfried veut signer sa marque. Mis sur orbite par Drogba, le véloce avant ivoirien crucifie Bemenou Guillaume qui s`incline pour la sixième fois (86`). La Côte d`Ivoire s`offre ainsi sa qualification pour la CAN 2012 et laissent les Ecureuils une fois encore sur la touche.

Koné Lassiné Envoyé spécial à Cotonou (Bénin)

LIENS PROMOTIONNELS