Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Ministère de l`Enseignement technique et de la formation professionnelle : Albert Flindé s’imprègne des réalités
Publié le jeudi 9 juin 2011   |  Ministères


Enseignement
© Ministères par DR
Enseignement technique et formation professionnelle : le Ministre Albert Flindé
Jeudi 9 juin 2011. Le Ministre Albert Flindé visite le lycée technique de Cocody (photo), le Centre de Bureautique de Communication et de Gestion (CBCG) et l’Institut Pédagogique National de l’Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP).


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


A peine installé à la tête du département de l’enseignement technique et de la formation professionnelle le ministre Albert FLINDE a pris son bâton de pèlerin pour s’imprégner des réalités de son nouveau département. Il s’est rendu ce jeudi 9 juin 2011 dans certains établissements sous sa tutelle pour mieux apprécier le travail qui l’attend. Il s’agit du lycée technique de Cocody, du Centre de Bureautique de Communication et de Gestion (CBCG) et de l’Institut Pédagogique National de l’Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP).

C’est par le Lycée Technique d’Abidjan Cocody que le nouveau ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, docteur Albert FLINDE a commencé sa visite des structures sous-tutelle ce jeudi 9 juin 2011. Un choix qui constitue un réel motif de fierté et une source de motivation pour le proviseur de cet établissement d’excellence qui compte à ce jour 2100 élèves. Pour M. Mango, son administration sera toujours aux côtés du ministre pour le bonheur et la qualité de l’enseignement technique en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi il demande que M. le ministre soit son interprète auprès des autorités compétentes pour la réfection des bâtiments endommagés au cours de cette crise post-électorale. Une préoccupation qui trouvera un écho favorable chez le ministre qui a promis mettre tout en œuvre afin de rendre à cet établissement ses lettres de noblesse. Car pour lui, son mandat sera placé sous le signe de la qualité. Il prône ainsi « la réconciliation des ivoiriens par une formation de qualité ». Il a également annoncé qu’il n’y aura aucune chasse aux sorcières et a appelé tous ses collaborateurs à se mettre résolument au travail. Non sans avoir félicité ces derniers pour le travail abattu afin d’éviter une année blanche à l’Ecole ivoirienne en général et à l’enseignement technique en particulier.

Après le lycée technique ce fut le tour du Centre de Bureautique de Communication et de Gestion (CBCG) de recevoir le premier responsable de ce département pour égrener pratiquement les mêmes préoccupations ; la crise a laissé beaucoup de séquelles.

C’est à l’IPNETP que cette visite des structures sous-tutelle a pris fin par une rencontre avec les chefs des établissements visités. Un échange au cours duquel le ministre a réitéré son engagement à faire de l’enseignement technique et de la formation professionnelle l’un des piliers de la politique de lutte contre le chômage des jeunes prônées par le Président de la République. Albert FLINDE ne compte pas s’arrêter en si bon chemin dans son combat pour redorer le blason terni de l’enseignement technique et professionnel en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, cette visite se poursuit demain dans d’autres établissements.

Service communication

LIENS PROMOTIONNELS