Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Visite dans les structures sous tutelle / Maurice Bandaman (ministre de la Culture et de la Francophonie) : “C`est un désastre sans nom !”
Publié le vendredi 10 juin 2011   |  Le Patriote


Audiences
© Abidjan.net par Nathan Koné
Audiences du chef de l`Etat: Alassane Ouattara a reçu Alpha Blondy
Lundi 6 juin 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara accorde une audience à la star mondiale de la musique reggae, Alpha Blondy, accompagné de son épouse, en présence du ministre de la culture et de la francophonie, Bandama Maurice


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Faire l`état des lieux des structures sous tutelle de son département. C`est ce qui a meublé la journée d`hier de Maurice Bandaman, le tout nouveau ministre de la Culture et de la Francophonie. Face à l`ampleur de dégradation et des pillages perpétrés dans la plupart de ces structures, l`homme de Culture n`a pas manqué de crier sa révolte et son indignation : « C`est un désastre ! Hélas la guerre », s`est-il écrié à la sortie du Palais de la Culture à Treichville.
La randonnée, qui a eu pour escales le Palais de la culture à Treichville, la Bibliothèque nationale et le Musée des civilisations (Plateau), dans la matinée, a mené le ministre, dans l`après-midi, à l`Agence Ivoirienne de la Coopération Francophone (AICF), au Bureau Ivoirien du Droit d`Auteur (BURIDA) et à l`INSAAC.
Faisant le point de cette visite à l`INSAAC, Maurice Bandaman a extériorisé le « sentiment de chagrin et de peine, en raison de la dégradation et des pillages consécutifs à la crise postélectorale». Mais, au-delà de cette peine, le ministre a fait partager toute sa foi de redorer le blason de la Culture conformément à la vision du président de la République, Alassane Ouattara et sa volonté personnelle d`y parvenir. « En dépit des difficultés, de la situation des infrastructures, du manque de moyens, nous hommes de culture, pouvons avoir espoir », a-t-il ajouté.
Dans chaque structure visitée, Maurice Bandaman s`est imprégné des réalités du moment, tout en proposant des mesures conservatoires. C`est le cas du Burida où il a demandé la suspension du prochain Conseil d`Administration du 15 juin prochain pour entériner la vacance du poste de PCA et désigner un intérimaire de Gadji Céli qui occupait ce poste.
Pour le palais de la Culture, le ministre entend faire « une communication exceptionnelle en conseil des ministre au ministre de l`Intérieur, au Premier ministre » aux fins d`une protection idoine de ce joyau architectural, fruit de la coopération entre la Côte d`Ivoire et la Chine.
Jean- Antoine Doudou

LIENS PROMOTIONNELS