Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Législatives, municipales… / Pdci : pas de candidatures indépendantes
Publié le jeudi 7 juillet 2011   |  Nord-Sud


Investiture
© Getty Images
Investiture du Président Alassane Ouattara : M. et Mme Bédié lors de la cérémonie d`investiture
Former Ivorian President Henri Konan Bedie (C) and his wife Henriette Bedie arrives to the investiture ceremony of Ivorian President Alassane Ouattara at the Felix Houphouet-Boigny foundation in Yamoussoukro on May 21, 2011. Alassane Ouattara was inaugurated as president of Ivory Coast, which he hopes to reunite following a bloody crisis caused by his predecessor`s refusal to concede election defeat. The new president launched an appeal for the emergence of `a new Ivorian`, as the country `reconciles and reunites.`


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Pdci-Rda ne veut pas être pris de vitesse au moment des élections générales. Il a donc décidé d’analyser, dès maintenant, les candidatures de ceux ou celles qui seront ses représentants aux différentes élections locales.

«Qui veut aller loin ménage sa monture », a-t-on coutume de dire. Ce proverbe, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire l’a si bien compris qu’il a déjà engagé la bataille pour les futures élections générales : législatives, conseils généraux et municipales. Alors que les uns et les autres s’interrogent toujours de savoir s’il faut y aller dans le cadre de la coalition du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix ou en rang dispersé, ce parti a clairement fait comprendre, hier, qu’il n’est plus à ce niveau du débat. Mais, plus encore, les candidatures indépendantes sont interdites. Des consignes très claires ont été laissées à ce sujet. Alphonse Djédjé Mady a demandé aux prétendants dont les candidatures seraient rejetées par la commission de ne pas présenter de candidatures indépendantes, au risque de perdre des sièges à l’Assemblée nationale, comme ce fut le cas, lors des élections générales de 2000. En effet, l’importante réunion qui s’est tenue à la maison du parti, à Cocody, a décidé de mettre sur pied une commission électorale ad hoc. Sa mission, « étudier les éventuelles candidatures aux élections générales, que ce soit dans le cadre du Rhdp ou en rangs dispersés », a expliqué le secrétaire général du parti, Alphonse Djédjé Mady. Affichant ainsi la ferme volonté du Pdci d’avoir la majorité afin de contrôler le parlement ivoirien. Avec à sa tête, Gaston Ouassénan Koné, cette commission qui comprend 60 membres aura donc à charge de choisir les candidatures que le parti devra coacher pour les futures échéances électorales. Une inquiétude demeure toutefois. Les membres de la commission pourront-ils également proposer leurs candidatures? Tout porte à croire que oui. Mais, dans ce cas-là qui sera chargé de les étudier ? La question a été posée au 4ème vice-président de la commission. « Soyez sans crainte, je ne vais pas statuer sur ma propre candidature », a répondu Kouadio Konan Bertin, dit KKB, le président de la Jeunesse du Pdci. Ce dernier avait clairement affiché son désir de se présenter aux législatives. Cette importante réunion qui a débuté à 10h passées de plusieurs minutes s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. Elle a rassemblé le secrétariat général, le comité de direction, les bureaux communaux et départementaux, les élus et les bureaux nationaux de l’Ufpdci et de la Jpdci. A l’annonce des membres de la commission par le Pr Alphonse Djédjé Mady, a provoqué dans l’assemblée, tantôt des applaudissements, tantôt des déceptions ou aucune réaction.

Anne-Marie Eba

LIENS PROMOTIONNELS