Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Gestion de l’Etat / Voici les grandes innovations
Publié le jeudi 7 juillet 2011   |  Nord-Sud


Bonne
© Abidjan.net
Bonne gouvernance: le séminaire gouvernemental a pris fin
Mercredi 6 juillet 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara a mis fin aux travaux du séminaire qui a regroupé tous les membres du gouvernement


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Grâce au séminaire gouvernemental qui s’est achevé, hier, on en sait un peu plus sur les grands changements que va apporter Alassane Ouattara dans la gestion de l’Etat.


Le train de la bonne gouvernance au sommet de l’Etat est désormais lancé sur les rails. Hier, à la faveur de la clôture du séminaire gouvernemental, le voile s’est quelque peu levé sur les grands changements qui interviendront dans la gestion des affaires de l’Etat. Et, pour encadrer ces changements, le président de la République a annoncé la création d’un poste de secrétaire général dans les départements ministériels, l’adoption d’un programme triennal, l’institution d’une charte d’éthique et de déontologie, une meilleure coordination de la communication gouvernementale…
Pour tous ceux qui continuent de regarder le début de changement engagé avec un œil de scepticisme, Alassane Ouattara a tenu à réaffirmer que sous sa magistrature, la Côte d’Ivoire se mettra résolument au travail. « Les six mois à venir seront une période d’actions. Je veux que ces actions soient visibles et profitables à tous nos concitoyens. Il y a beaucoup à faire, face aux grands défis du moment tels que le chômage des jeunes, la sécurité, l’éducation, et bien d’autres secteurs. Nous devons donc intervenir sur plusieurs fronts à la fois, et dans l’urgence. Dès la semaine prochaine, je souhaite que le Programme de travail gouvernemental soit adopté en Conseil des ministres, afin que les ministres en assurent la mise en œuvre effective et rapide. Je demande au Premier ministre d’adresser désormais, une lettre de cadrage

budgétaire chaque année au ministre de l’Economie et des Finances, pour mieux orienter la préparation du budget de l’Etat », a insisté le chef de l’exécutif, précisant une fois de plus que « les membres du gouvernement seront évalués. Nous devons nous mettre au travail avec détermination, pour améliorer le quotidien de nos compatriotes et par amour pour notre pays ». C’est d’ailleurs dans le cadre de cette évaluation qu’une charte d’éthique et de déontologie devrait incessamment être élaborée. Alassane Ouattara y tient tellement qu’il a enjoint Guillaume Soro de la faire adopter le plus rapidement possible. « Les membres du gouvernement seront évalués, non seulement sur


la base de ce programme de travail, mais également sur le respect de la charte d’éthique et de déontologie qui doit être, M. le Premier ministre, votre prochain chantier urgent», a soutenu le président de la République. Comme souhaité par Alassane Ouattara, le Programme de travail gouvernemental sera adopté lors du prochain conseil des ministres afin que très rapidement, la matrice d’actions connaisse un début de mise en œuvre. « Nous devons aller vite. Pour aller efficacement à la mise en œuvre des actions définies dans ce Programme de travail gouvernemental, je demande à chaque ministre de procéder au même exercice dans son département. Vos services doivent s’approprier ces plans


d’actions sectoriels. Il s’agira de décliner la matrice d’action globale en activités et tâches précises ; ceci devra être un réflexe à développer au sein de tous les départements ministériels. Cet exercice doit désormais faire partie de notre ‘’tradition’’ et doit être appliqué, non seulement au sein du Gouvernement, mais également dans les départements ministériels et leurs démembrements, ainsi que dans les sociétés étatiques », a déclaré Alassane Ouattara. De manière pratique, la mise en œuvre des résolutions sera pilotée par un comité interministériel conduit par le Premier ministre Guillaume Soro.
Marc Dossa

LIENS PROMOTIONNELS






Autres articles

  • Soro ‘’vend’’ ses solutions à Ouattara - Nord-Sud - 7/7/2011
  • Et le véhicule de Diby ? - Nord-Sud - 7/7/2011
  • Un cocktail pour se séparer - Nord-Sud - 7/7/2011
  • Bis repetita - Nord-Sud - 7/7/2011
  • Le stress était toujours-là - Nord-Sud - 7/7/2011
  • Le siège d’Alain, resté vide - Nord-Sud - 7/7/2011
  • Fin du séminaire gouvernemental / Les ministres invités à cultiver l’excellence - Nord-Sud - 7/7/2011