Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Funérailles du col-maj Dosso/ Alassane Ouattara, à la famille du défunt : «Vous pouvez compter sur moi»
Publié le lundi 11 juillet 2011   |  Nord-Sud


Hommage
© Présidence par Aristide
Hommage posthume : le Président Ouattara et son épouse réconfortent la veuve et la famille du colonel-Major Dosso Adama
Samedi 9 juillet 2011. Abidjan. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara et la première Dame, Dominique, ont rendu un hommage posthume à son domicile familial, au colonel-Major Dosso Adama, enlevé le 4 mars 2011 puis exécuté en pleine crise post-electorale, par les hommes de Laurent Gbagbo.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Comme prévu, le président Alassane Ouattara a présenté, samedi, les condoléances de la République à la famille de feu Dosso Adama. C’était simple mais émouvant.


L’émotion était au rendez-vous, samedi dernier, au domicile du col-maj Dosso Adama, au sein du Gatl, à Port-Bouët. Le couple présidentiel s’y est rendu pour adresser ses condoléances à la famille de cet ancien pilote de feu président Félix Houphouet-Boigny, tombé sous les balles assassines de la garde prétorienne de Laurent Gbagbo. Contre toute attente alors que son porte-parole, le ministre Adama Tounkara avait déjà livré son message à la famille, c’est la gorge nouée par la douleur que le président de la République a pris la parole pour exprimer ses sentiments : « Mireille, les enfants et même toute la famille, vous pouvez compter sur moi. Ce n’est pas le président de la République qui s’adresse à vous, mais le frère, l’ami du col-maj Doso Adama. Il nous a quittés à un moment très difficile dans la vie de notre nation alors qu’il accomplissait un devoir, une mission pour la paix. Je vois encore défiler les images de ces moments difficiles ; la loyauté, la promptitude avec lesquelles il a contribué à la victoire de l’élection. Je voudrais vous dire toute ma peine, toute ma tristesse. Qu’il repose en paix, que le Seigneur l’accueille en son paradis».
Le ministre Adama Tounkara, parlant au nom du président de la République, a rappelé les circonstances dans lesquelles le col-maj est décédé. « C’est en quittant le Golf hôtel que le col-maj Dosso Adama a été enlevé. C’est donc au service du pays qu’il était lorsqu’il a été assassiné. Le président de la République, en venant ici avec la Première dame, accompagné de ses plus proches collaborateurs, il voudrait rendre hommage à un grand homme qui est mort au service de son pays. Il veut aussi dire que le col-maj Dosso Adama a été pour lui non seulement un frère, mais un ami, un confident. Le président et son épouse vous présentent leurs condoléances les plus attristées à la famille, au peuple mahou et à tout le Bafing », a indiqué le ministre des Mines et de l’Energie.
Les larmes de la Première dame
La Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, était aux côtés de son mari. Prise d’émotion, face à tant de tristesses, elle n’a pas pu retenir quelques larmes qu’elle s’est toutefois dépêchée d’essuyer discrètement avec un mouchoir de poche, peut-être, pour éviter de se faire remarquer.
Au nom de toute la grande famille Dosso, l’aîné des neveux, Dosso Yaya, a remercié le président de la République et sa suite d’être venus les saluer. « La grande famille Dosso est très émue par votre présence. Elle nous comble de confiance que rien n’est perdu. Fasse Dieu que ce temps que vous passerez à la tête de notre pays soit un moment de fraternité, de paix, de travail. Fasse Dieu vous permettre d’accomplir tout ce que vous avez prévu pour ce pays. Nous vous sommes tous reconnaissants. Que notre oncle repose en paix », a déclaré, en substance, le porte-parole de la famille Dosso.
Avant de quitter les lieux, Alassane Ouattara a fait don d’un million Fcfa pour permettre à la famille d’accueillir les nombreux invités qui viendront pour la veillée prévue le jour-même, en attendant le sacrifice du 7ème jour, prévu le lendemain, c’est-à-dire, hier dimanche, 10 juillet, La cérémonie du 40ème jour aura lieu le 11 septembre prochain, dans le Bafing.
Pour la circonstance, Alassane Ouattara était accompagné des nouveaux hommes forts de l’armée nationale, de ses plus proches collaborateurs, Ibrahim Ouattara et Amadou Gbon Coulibaly et de quelques ministres, notamment, Anne Ouloto et Adama Tounkara.

Anne-Marie Eba

LIENS PROMOTIONNELS