Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Yopougon: drame - Un camion fonce dans un domicile: trois jeunes dames tuées
Publié le vendredi 22 juillet 2011   |  Soir Info




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le jeudi 21 juillet 2011, un grave accident de la circulation s'est produit à Yopougon-Niangon. Un camion a terminé sa course dans un domicile, au sous-quartier dit « Centre social ». Trois morts et un blessé grave. C'est le bilan de ce drame. Que s'est-il passé ? Selon les informations recueillies sur place, hier jeudi 21 juillet, il est un peu plus de 10h, quand des riverains voient passer un camion transportant de la terre rouge. Il va à vive allure pour un engin de son poids. Ce véhicule, de marque Fiat, de type Iveco, immatriculé 5988 EQ 01, roule dans le sens station service Texaco-terminus des bus assurant la ligne 27. Mais parvenu au niveau du carrefour du Centre social, le mastodonte ne peut négocier au mieux, le virage qui se présente à lui. Le chauffeur a perdu le contrôle de l'engin. Dés lors, on voit le camion filer tout droit devant lui et s'engager, contre son gré, sur une ruelle non bitumée. Dans sa folle course, le camion qui est dans l'impossibilité totale de s'arrêter, déboule dans le domicile du vieux Louolé Véhisséné, agent de Nestlé à la retraite. Le décor du drame est planté. En effet, sur son passage, le camion fauche une jeune fille revenant du marché et démolit un hangar contigu à la clôture du domicile du retraité, qu'il casse. Ensuite, il emporte dans son élan, deux autres jeunes dames dans la cour et termine sa course dans le premier salon de la maison du retraité. Enfin, il se renverse de tout son poids, sur le côté gauche. Lorsque la maitresse des lieux qui se trouvait dans sa chambre vient aux nouvelles, le constat est tragique. Sa fille Véhisséné Ghislaine et sa camarade Diarrassouba Fatou (une voisine) sont coincées entre le mur et le véhicule accidenté. Quant à la jeune fille revenant du marché, Ouattara Barakissa, âgée d'environ 18 ans, tuée sur le coup, elle est prisonnière sous le véhicule. De bonnes volontés accourent et retirent les deux jeunes dames coincées contre le mur. Ces secouristes d'occasion en font de même avec l'un des trois occupants du camion bloqué dans la cabine. Tous les trois, blessés graves, sont immédiatement évacués au Chu de Yopougon. A en croire les informations, les deux dames avaient les jambes broyées, quand le troisième blessé, lui, était dans un état d'inconscience total. Aux dernières nouvelles, selon les renseignements, les deux jeunes dames, Véhisséné Ghislaine( 29 ans) et Diarrassouba Fatou, la trentaine également, n'ont pu survivre à leurs graves blessures. Alourdissant ainsi, de façon macabre, le bilan déjà bien triste. Trois morts donc au final. Émoi total dans les familles des victimes et dans le quartier où un contient difficilement ses larmes. Par ailleurs, sur les causes de cet accident duquel sont sortis indemnes le chauffeur Koné Ali et son apprenti, on évoque un ennui mécanique. Signalons que Ouattara Barakissa et Diarrassouba Fatou sont des cousines et vivaient chez dame Diabaté Fatoumata, la mère de la première citée. Cruel destin que celui de ces malheureuses jeunes dames.

Madeleine TANOU

LIENS PROMOTIONNELS