Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Prophéties, manipulation des jeunes : Le Bishop César Kassié rompt le silence
Publié le mercredi 27 juillet 2011   |  Star Mag




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Style Bcbg, le verbe posé, distillant une sérénité qui vous irradie dès le premier abord, le Bishop César Kassié – car c'est de lui qu'il s'agit -, fait partie de cette nouvelle génération d'Hommes de Dieu, qui a choisi de sortir des chemins anciens de la pratique des Œuvres de Dieu. L'enjeu est de taille. Mais, le jeu en vaut... la Vision de l'Homme. Interview...
En tant que Bishop, votre jeunesse est frappante, vous savez...
Mais cela ne devrait guère surprendre, car la Bible est claire. Les Saintes Écritures disent que “vos vieillards auront des songes et vos jeunes gens des visions''. Je pense qu’à partir de ce paramètre de la Parole de Dieu, on devrait comprendre que Dieu compte sur une nouvelle génération pour pouvoir bouleverser positivement le monde spirituel. En outre, être Bishop, c’est une formation, un parcours et une expérience que nous essayons de transmettre à travers nos Enseignements Spirituels. Et c'est en cela que je suis le Président-fondateur de la Mission Évangélique l’Armée des Vainqueurs, en abrégé ''Mavi''.

Votre nouveau temple de Port-Bouët inauguré le 9 juillet 2011 dernier, était un ancien ‘’Maquis’’ voué au culte du dieu Bacchus. Des explications à ce sujet ?
C'est tout un symbole. Et le symbole est d'autant plus profond que le ''dieu Bacchus'' est née de la croyance de quelqu’un, alors que nous savons tous qu’il n’y a qu’un seul Dieu, Jésus Christ de Nazareth. Et lorsque l’Original arrive, la photocopie s’incline et s'éclipse. Et, en ce qui concerne cet endroit, la photocopie, c’était l'idolâtrie du ''dieu Bacchus'', à travers l’alcool. Et on sait que la grande voie de Bassam, à cet endroit, était le théâtre de fréquents accidents mortels. Mais nous proclamons que Jésus vient de libérer ce lieu. C’est un signal profond, afin que chacun comprenne que si cette Église a remporté la victoire, lui aussi peut en faire de même.

Mais, à peine inauguré qu’on apprend qu'il y a déjà des conflits autour du temple...
En effet. Mais, quelqu’un a dit : ‘’si tu n’effraies pas, on t’effraiera’’. Et je pense que lorsque Jésus se manifeste, tout genou fléchit. Et nous croyons que ces conflits qui s'annoncent déjà, sont comme des acclamations pour nous. Ces acclamations finiront par nous mener où nous voulons, pour accomplir notre Vision.

Justement, quelle est cette Vision que vous avez à la MAVI?
A la MAVI, nous venons pour accomplir le travail des Églises. Je veux dire que nous constatons qu’il y a un début de travail qui a été déjà fait, et nous venons pour accomplir cela. Mais, celui qui vient pour accomplir, doit chercher à aller de l’avant et à faire mieux que ceux qui étaient là. Et nous venons avec pour objectif, en plus de la Parole de Dieu, de manifester le petit paramètre qui est dans le Ministère de Jésus où il multipliait le pain et le poisson. Je veux dire qu’on pourra prêcher aussi longtemps qu’on le peut la Parole de Dieu à quelqu’un. Mais si le ventre est vide, si la situation de la personne ne change pas, ce sera difficile. L'Église, au-delà de l'Évangile, a les moyens d’apporter le bonheur à ses fidèles. Voici notre Vision de L'Église nouvelle.

Il est clair que votre Vison est noble, mais elle demande, de toute évidence, beaucoup de moyens, n'est-ce pas?
D’abord, la Bible nous enseigne que L’Or et L’Argent appartiennent au Seigneur. Et nous croyons que le Seigneur est tout simplement Juste. Cela signifie que sa Justice part de l’œuvre accomplie sur le terrain. Et, à la MAVI, en notre qualité de Bishop, leader de la Mission, nous croyons que lorsque le Seigneur donne une Vision, il accorde la Provision à la Vision. Et moi, je suis ce qu'on appelle un ''Motivateur'', je ne crois pas à la facilité. Si Dieu nous a donné dix doigts, c’est pour pouvoir travailler, et s’il nous a donné un cerveau, c’est pour pouvoir penser des projets. Bien qu'étant Bishop, j'ai ma structure et je suis PDG d’une société.

En clair, vous appelez à sortir de la croyance aveugle en Dieu, c’est ça ?
Je pense que la véritable croyance, c’est celle qui se fait aveuglément. Mais aveugle, pas dans le sens de croire et s’arrêter sur cette croyance. Car, la Bible dit que ''la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère''. Mais c'est aussi une démonstration. Donc, nous devons pouvoir démontrer ce que nous lisons dans la Parole de Dieu. Mais celui qui ne démontre pas ne peut pas recevoir ce qu’il n’a pas pu démontrer ! Et nous croyons qu’en faisant des affaires, en incitant nos fidèles à faire des projets, nous leur évitons de sombrer dans la pauvreté.

Parlant de pauvreté, la prolifération des églises dans les quartiers pauvres, est perçue comme un moyen pour les Homme de Dieu, d'exploiter le désespoir des populations et se sucrer sur leur dos.
C'est peut-être un constat. Mais, en ce qui concerne la MAVI, nous avons trouvé bon de créer une ONG dénommée ‘’Secret d’Eden’’. Cette ONG est dirigée par la Révérende-Servante de Dieu Christine Kassié, mon épouse. Et, aujourd’hui, dans toutes les églises de la MAVI, par la grâce de Dieu, par nos revenus propres et aussi grâce aux aides de nos amis de la Vision qui sont à l'étranger, cette ONG met à la dispositions des fidèles, des moyens financiers pour améliorer leur vie. Mais ce n’est pas un cadeau, car, comme je l’ai déjà dit, Dieu n’aime pas la facilité. Ce que nous leur donnons, est une aide...

Et comment s’opère cette aide?
D’abord, nous amenons la personne à penser un projet. Car, la Bible enseigne qu’avant que Dieu ne crée le Ciel et la terre, il les a d'abord pensés. Et celui qui ne pense pas, ne peut pas aboutir à la richesse. Nous croyons qu’en disant à nos fidèles de nous présenter des projets, nous les amenons à penser, à comprendre qu’ils ne doivent pas rester les bras croisés. A partir de ce qu’ils nous présentent, nous essayons d’équilibrer le projet et nous le finançons. Ainsi, celui qui a son projet financé, peut rendre gloire au Seigneur. Et à L’ONG, ils ont une manière de diviser les parts de bénéfices, de sorte qu’au bout de trois à quatre mois, L’ONG peut reprendre le capital investi, afin de pouvoir aider une autre sœur ou un autre frère.

La crise d’où nous sortons, a donné des Pasteurs l’image de gens qui abreuvent leurs fidèles, les jeunes surtout, de prophéties invraisemblables, à coups de citations bibliques…
A la MAVI, nous voyons les jeunes comme la génération qui viendra sauver… A tous les niveaux et dans tous les pays, la Jeunesse est l’espoir de demain. Et en cela, nous pensons que, quelque part, dans la crise que nous avons connue, l'Église est passée à côté de son rôle. Si aujourd’hui encore, dans cette Côte d’Ivoire qui est un pays béni de Dieu, il y a cette jeunesse errante, facile à manipuler et à entraîner sur des chemins sans issue, c’est parce que, quelque part, L'Église est encore endormie. Et je voudrais que cette Vision que le Seigneur nous a communiquée, soit effectivement une motivation pour quelqu’un qui a une Église, pour comprendre que la Jeunesse qui est dans son Église peut provoquer le bouleversement positif de cette nation de demain. Nous croyons en la Jeunesse, mais il faut qu’elle sache que seule Jésus Christ est la Solution...

Même lorsque des prophéties présentent un mortel comme le seul Sauveur pouvant conduire la Nation à la Terre Promise ?
Justement, c'est une vérité que les prophéties sont bibliques. Parce que le Dieu en qui nous croyons, parle. Mais prophétiser, ce n’est pas forcément parler de Dieu ou parler de la part de Dieu. Prophétiser, c’est parler de la part de quelqu’un. Reste donc à savoir si on parle de la part de Dieu ou du diable qui a décidé de nous tromper et de nous perdre. Et nous pensons que, selon ce que dit la Bible, une vraie prophétie, si elle est de Dieu, ne peut se reconnaître que par son accomplissement. Alors, pour tout ce qui a été prophétisé, suivez mon regard, nous pensons que nous sommes à même aujourd’hui, de voir si c'est Dieu qui a parlé ou pas. Mais, à ce que je sache, une vraie prophétie est destinée à améliorer la vie d’une Nation et non à s’ingérer dans la politique ou dans les partis politiques d’un Nation. L'Église ne fait pas de politique. Elle est là pour apporter un chemin, montrer la direction de Dieu à une Nation.

Par Améday KWACEE

LIENS PROMOTIONNELS