Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Evariste Méambly, après son soutien à Laurent Gbagbo : « Je présente mes excuses »
Publié le samedi 30 juillet 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Evariste Méambly veut revenir à la maison Pdci. Il a entrepris une démarche auprès de la direction du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) pour demander pardon d’avoir appelé à voter Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2010. Et, non Henri Konan Bédié, le candidat de son parti. Jeudi, il s’est rendu à Daoukro pour exprimer ses regrets à l’ex-chef de l’Etat. En compagnie de Kouadio Konan Bertin (KKB), le président des jeunes du parti doyen. « Je suis venu présenter mes excuses à mon papa, le président Henri Konan Bédié », a-t-il confié, hier, la teneur de son message à l’ex-chef de l’Etat. Au cours d’une conférence de presse au siège du conseil politique de la JPdci à Aghien. Evariste Méambly demande pardon également au secrétaire général du Pdci, Alphonse Djédjé Mady, au président de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (JPdci) et aux militants. De même qu’à Patrick Bédié, le fils de Konan Bédié, avec qui il a eu « un malentendu ». « J’ai commis des erreurs », a-t-il reconnu. KKB qui était présent à la rencontre, a pris « acte » du mea culpa. Il a soutenu que les déclarations de M. Méambly ont provoqué un « choc » chez les militants. Mais qu’au nom de la réconciliation et de la cohésion au sein du parti, le président devrait donner une suite favorable à sa démarche. Et, d’inviter tous ceux qui ont appelé à voter Laurent Gbagbo à revenir à la maison. Les deux intervenants ont confié que le sage de Daoukro a demandé de faire une déclaration devant les journalistes comme il l’a fait lorsqu’il a appelé à voter Laurent Gbagbo. Après quoi, il aura sa réponse. C’est ce qui a été fait, hier. Un voyage à Daoukro interviendra donc après la conférence de presse. Evariste Méambly était vice-président de la JPdci. Il a été candidat aux élections municipale et législative de 2000 et de 2001 à Yopougon au nom du Pdci. S’il a été démis de ses fonctions à la JPdci, il n’a pas été radié du Pdci. Il s’est révélé à l’opinion nationale à travers ses actions avec le Comité national de soutien aux Forces de la réunification (Conasfor) pour la nouvelle armée.
Bamba K. Inza

LIENS PROMOTIONNELS