Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Propos de… Victor Gbého, président de la Commission de la CEDEAO: «Il faut que la Côte d’Ivoire retrouve sa place au sein de la CEDEAO »
Publié le mercredi 3 aot 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


President
© Getty Images
President of Economic Community of West African States (ECOWAS) Commission James Gbeho answers to journalists at the end of the summit of the ECOWAS Heads of States and government in Abuja on March 24, 2011.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


«Nous sommes venus rencontrer le Président Ouattara, pour faire un peu le point des problèmes d’ordre social qui concernent la Côte d’Ivoire, notamment le problème des réfugiés. Ce sont des questions que nous avons abordées, avec le Président Alassane Ouattara. Nous devons donc accélérer le dossier. Le deuxième point qui a été abordé est relatif à la réconciliation en Côte d’Ivoire. Nous avons proposé d’envoyer dans les deux semaines qui viennent, en Côte d’Ivoire, une équipe. Et voir, comment nous pouvons apporter notre appui technique à la résolution de la crise qui est un problème important. Nous avons aussi parlé de la sécurité. Nous sommes prêts à accompagner la Côte d’Ivoire dans ce domaine qui est très important. Notre souci est que, la situation sécuritaire puisse être réglée au niveau des frontières entre la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Libéria et le Burkina Faso. Parce que, sans sécurité, il ne peut pas avoir de paix. Donc là, nous sommes déterminés à aider la Côte d’Ivoire à résoudre ce problème qui est très important pour la stabilité de la sous-région. En dernier point, nous avons discuté de la participation de la Côte d’Ivoire aux activités de la CEDEAO et surtout le retour de la Côte d’Ivoire au développement économique. Et donc, la Côte d’Ivoire, pour des raisons quelconques, a été éloignée de la scène de la CEDEAO. Il faut que la Côte d’Ivoire retrouve sa place au sein de la CEDEAO, à différents niveaux. Ces questions sont importantes à examiner de manière à ce que la Côte d’Ivoire retrouve sa croissance économique.»

LIENS PROMOTIONNELS