Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Yakassé-Attobrou : 51 ans de la Côte d’Ivoire, Le préfet exhorte les FRCI à plus retenue
Publié le mardi 9 aot 2011   |  Notre Voie




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La commémoration des 51 ans de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire a été célébrée, le dimanche 7 août dernier, dans le département de Yakassé-Attobrou sous le signe de la sobriété, du recueillement et de l'hommage à toutes les victimes de la crise post-électorale. Le préfet Doumbia Yacouba a saisi l’occasion de cette fête qui intervient cette année dans un climat socio-politique particulièrement morose pour exhorter les populations locales à persévérer dans la foi en une sortie de crise heureuse. Il a sortout exhorté les Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) basées dans la région à plus de calme et de retenue dans leurs agissements. Toute chose, selon l'administrateur, propice à le restauration de la confiance entre elles (les FRCI) et les populations locales. "Je vous sais gré des actions et des efforts inlassables par vous fournis pour ramener la confiance au sein des populations depuis la mi-avril. Cependant, toutes ces actions honorables risquent d'être perdues de vue, voir anéanties et votre crédibilité fortement alertée si vous n'y prenez garde", a fait observer Dombia Yacouba. Avant de faire des recommandations fermes. "Restaurez la confiance entre les populations et vous. Sensibilisez vos hommes à plus de calme et de retenue, notamment dans l'usage des armes. Car c'est sur vous FRCI et vos frères d'arme des autres corps que le Président Alassane Ouattara compte. Rassarez les populations", a recommandé le préfet Yacouba Dombia. Qui a demandé aux chefs de villages de faire preuve de plus d'autorité dans la gestion quodidienne des affaires de leurs localités, afin de favoriser la cohabitation pacifique entre les populations locales et leurs hôtes. . C’est pourquoi, après avoir rappelé les grandes lignes du récent message du chef de l’Etat à la nation, le préfet Doumbia Yacouba a fait l’état des lieux de sa circonscription administrative au plan de la sécurité qu'il a jugé satisfaisant dans l'ensemble, magré des situations déplorables enregistrées ces derniers temps dans certaines localités. Telles que Biéby, Assiéorié, Abongoua, etc. A l'endroit des jeunes et des cadres de la région, le préfet a recommandé respectivement le respect des valeurs traditionnelles et la disponibilité à encadrer leurs populations en ces temps de méfiance réciproque occasionnée par la crise post-électorale.« En ce qui concerne le volet réconciliation et cohésion sociale, le constat général est à la satisfaction. Cela a été possible par le travail conjugué de tous", a noté l'administrateur. Qui a saisi l'ocassion pour inviter les populations locales et surtout les cadres à s'unir, à se rassembler autour du département de Yakassé-Attobrou qui, selon le préfet Yacouba Doumbia, a besoin de toutes ses forces vives pour s'engager résolument sur la voie du développement.
Outre les manifestations socio-culturelles et sportives, cette fête de l’Indépendance dans le département de Yakassé-Attobrou a été marquée par un défilé des couches socio-professionnelles et surtout d’un détachement de forces militaires et paramilitaires dont des éléments des FRCI, sous le commandement du MDL chef Tanieu de la brigade de gendarmerie d’Adzopé.
Plusieurs cadres et autres forces vives de la région, ainsi que les autorités coutumières du canton attobrou ont pris part à cette fête nationale dans le département de Yakassé-Attobrou. Dont la cérémonie officielle a eu pour cadre la célèbre place Laurent Gbagbo de la localité.

Patrice Tapé
tapepatrice@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS