Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

La Côte d`Ivoire depuis l`arrivée au pouvoir d`Alassane Ouattara (Chronologie)
Publié le vendredi 19 aot 2011   |  AFP


Investiture
© Abidjan.net par Nathan Koné
Investiture du Président de la République: Yamoussoukro a vécu des moments inoubliables
Samedi 21 mai 2011. Yamoussoukro. Le monde entier, représenté par plus d`une vingtaine de chefs d`état, s`est donné rendez-vous en Côte d`Ivoire pour célébrer la victoire de la démocratie et le sacre du Président Alassane Ouattara


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Abidjan - Rappel des événements en Côte d`Ivoire depuis l`arrivée au pouvoir du président Alassane Ouattara, en mai 2011:

--MAI 2011--
- 6: Alassane Ouattara prête serment comme président, après une grave crise née du refus de l`ex-chef de l`Etat Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l`élection du 28 novembre. Il invite à "tourner la page de la crise" (près de 3.000 morts selon les nouvelles autorités).

Laurent Gbagbo, qui refusait de quitter le pouvoir, a été arrêté par les Forces républicaines (FRCI) de Ouattara le 11 avril à l`issue d`une guerre de dix jours dans Abidjan et après plusieurs jours de bombardements de la force française Licorne et de l`ONU.

- 21: Ouattara est investi devant une vingtaine de chefs d`Etat africains, le président français Nicolas Sarkozy et le chef de l`ONU Ban Ki-moon.
- 27: Des crimes continuent d`être commis dans l`ouest (commission d`enquête ONU). Selon la mission onusienne Onuci, plus d`un millier de personnes ont été tuées entre décembre et avril dans cette région.

--JUIN--
- 1er: Nouveau gouvernement, toujours dirigé par Guillaume Soro.
- 2: Au moins 149 partisans réels ou supposés de Gbagbo ont été tués par les forces de Ouattara depuis avril (Human Rights Watch). De leur côté, "les miliciens pro-Gbagbo ont tué au moins 220 hommes dans les jours ayant immédiatement précédé et suivi l`arrestation de Gbagbo" (HRW).
- 10: La commission d`enquête de l`ONU accuse les deux camps d`avoir commis des violations qui "pourraient constituer des crimes contre l`humanité et des crimes de guerre".
- 27: L`UE lève ses dernières sanctions à l`encontre d`entreprises ivoiriennes.

--JUILLET--
- 7: Le général Soumaïla Bakayoko, ancien chef militaire de l`ex-rébellion, nommé chef d`état-major de la nouvelle armée, les FRCI.
- 8: Le FMI annonce la reprise de son aide.
- 15: Visite du Premier ministre français François Fillon.
- 20: Ouattara instaure une commission d`enquête sur les violations des droits de l`Homme durant la crise.
- 25: Nomination d`un nouveau président du Conseil constitutionnel. Le précédent avait déclaré Gbagbo, dont il est proche, vainqueur de l`élection en 2010.
- 27: En visite à l`ONU, Ouattara promet que les auteurs de crimes commis pendant la crise seront punis, y compris ceux de son camp.
- 29: Le président américain Barack Obama reçoit quatre dirigeants d`Afrique de l`Ouest francophone, dont Ouattara.

--AOUT--
- 3: D`importants et controversés chefs de l`ex-rébellion sont promus dans la nouvelle armée.
- 10: Pascal Affi N`Guessan, président du parti de Gbagbo, et 11 personnalités de son camp sont inculpés d`atteinte à la sûreté de l`Etat et placés en détention préventive (parquet). Une quarantaine de personnalités politiques sont désormais inculpées et détenues dans les rangs du régime déchu.
- 11: 58 militaires fidèles à Gbagbo sont inculpés pour des crimes commis durant la crise. 40 sont placés en détention préventive (procureur militaire).
- 11: L`Onuci s`alarme de la poursuite des exactions par des éléments de la nouvelle armée de Ouattara et se dit préoccupée par les conditions de détention de Gbagbo. Des enquêtes sont en cours, répond le gouvernement, qui juge que Gbagbo est détenu dans de "très bonnes" conditions.
- 18: Laurent Gbagbo et son épouse Simone inculpés et placés en détention préventive pour "crimes économiques" (parquet).

LIENS PROMOTIONNELS