Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Elections législatives / Pdci, Rdr, Udpci, Mfa : Attention les candidats-judas rôdent
Publié le mardi 23 aout 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Ça bouillonne dans les états-majors. Les partis politiques affûtent leurs armes dans la perspective des élections législatives qui approchent à grands pas. Rendez-vous important que personne ne veut rater. Que ce soit au Pdci-Rda, au Rdr, à l'Udpci, au Fpi, au Mfa ou au Pit un souci semble être le mieux partagé à l'heure de la désignation des candidats, il s'agit de faire le bon choix, désigner des hommes et des femmes de conviction, dévoués qui vont glaner des lauriers et rester fidèles à leurs formations politiques tout au long de leur mandat. En d'autres termes, comment résoudre l'équation des candidats-judas ? C'est l'effervescence actuellement au sein des partis politiques. Les aspirations à la candidature ou à l'investiture des partis politiques se comptent par centaines. Ils sont des milliers à solliciter le parrainage du Pdci, du Rdr, de l'Udpci ou du Mfa dans cette bataille qui s'annonce épique pour le contrôle du futur parlement. Il est vrai que dans le souci de restreindre les risques de candidatures indépendantes, les partis politiques se sont employés à tout mettre en œuvre pour que la compétition interne soit ouverte au plus grand nombre de militants. Afin d'éviter les frustrations et les exclusions arbitraires.
Pour autant, les commissions chargées de statuer sur les candidatures ne devraient pas perdre de vue la menace des candidats-judas ou les militants qui papillonnent d'une rive politique à l'autre. L'on se souvient en effet qu'un certain Noutoua Youdé Célestin qui a utilisé les moyens du Pdci et qui s'est fait élire sous la bannière de ce parti a rallié le camp de l'Udpci au soir de la proclamation des résultats. Trahison ! Plus tard, le député Noutoua Youdé Célestin trahira encore puisqu'il quittera le parti arc-en-ciel pour déposer ses valises chez Gbagbo en battant campagne pour Lmp.
Au Pdci, plusieurs députés du nord fidèles à Fologo en ont fait de même. A Bongouanou, dame Aka Véronique qui a trahi le Pdci, a proféré mille injures contre le président puis le candidat Bédié et qui n'a miraculeusement pas encore été sanctionnée à ce jour serait encore sur le terrain en train de faire la cour aux militants du Pdci-Rda. Celle qui était l'une des plus grandes directrices de campagne de Gbagbo dans le Moronou tente actuellement d'opérer une reconversion au Pdci-Rda. Or le but des élections à venir est d'offrir une vraie majorité parlementaire à l'actuel président de la République. Dès lors, le Pdci-Rda, le Rdr, l'Udpci ou les autres partis du RHDP peuvent-ils prendre le risque de confier leur destin à des militants essuie-glaces ?
A des candidats qui, comme Noutoua Youdé ou Aka Véronique qui ont trahi et qui pourraient encore trahir ? C'est-à-dire se faire élire sous la bannière d'un parti et aller demain gonfler les rangs du Fpi et de ses alliés ?
Assurément, il y a danger. Les candidats-judas sont en embuscade. Il faut les débusquer et les éloigner des rangs.
AKWABA SAINT CLAIR

LIENS PROMOTIONNELS