Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Tourisme et hôtellerie en Côte d’Ivoire : L’offensive internationale de Charles Aké Atchimon
Publié le dimanche 28 aout 2011   |  Autre presse


Tourisme
© Reuters par DR
Tourisme - Vue aérienne d`Abidjan
Photo : le pont Félix Houphouët-Boigny et le Plateau, centre d`affaires


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Faire de la Côte d’Ivoire l’une des meilleures plateformes touristiques africaines, voire mondiales, c’est l’un des objectifs majeurs des nouvelles autorités ivoiriennes. Pour se donner les moyens de ses ambitions, le ministre ivoirien du tourisme M. Charles Aké ATCHIMON a conduit une mission en France afin d’échanger avec les professionnels du tourisme pour la signature de partenariats.

« Notre politique ambitieuse de développement du tourisme reposera sur trois axes : la création de dix à quinze nouveaux réceptifs hôteliers de niveau international répartis sur nos plus beau sites, la baisse du prix du transport aérien et la mise en place d’un dispositif efficace de commercialisation de la destination Côte d’Ivoire dans le cadre d’un partenariat Etat-secteur privé. Nous cherchons à faire venir des touristes du monde entier sur les créneaux haut de gamme et intermédiaire et sur lesquels nous pouvons être plus compétitifs que sur celui du tourisme de masse. L’accueil devra être parfait dans toutes ses dimensions ». Tel est le socle de la politique touristique du Président de la République ivoirien Alassane Dramane Ouattara. Le ministre en charge du tourisme Mr Charles Aké ATCHIMON en a fait la boussole des ses actions. A travers le programme « vision 2015 », le ministère du tourisme s’est fixé pour objectif de permettre à la Côte d’Ivoire d’enregistrer dès 2015 cinq cent mille (500 000) touristes par an. Cela passe la mise en place des conditions normales pour une politique touristique réussie. Charles Aké ATCHIMON et ses collaborateurs ont donc opté pour le développement d’un partenariat avec le secteur privé pour financer le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, la mise d’un accent particulier sur la formation d’un personnel de haut niveau en matière de tourisme et de l’hôtellerie, le développement du tourisme intérieur et enfin la remise à niveau des sites touristes existants. C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme que le ministre Charles Aké ATCHIMON et son directeur de cabinet adjoint M. Guy KODJO ont séjourné du les 25 et 26 août dernier à Paris. Un séjour court mais très enrichissant pour Charles Aké ATCHIMON et sa petite délégation. En effet, grâce au directeur du bureau du tourisme en France M. Serge HIE qui a ouvert son carnet d’adresse à son ministre de tutelle, la délégation ivoirienne a rencontré des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie. Ainsi le ministre à rencontré l’opérateur chargé de la réhabilitation de l’l’Hôtel Ivoire. Une rencontre au terme de laquelle un chronogramme réaliste a été établi. L’ouverture de la tour et du palais des congrès est prévue pour novembre 2011 avec 210 chambres. Les autres parties (le bâtiment principal, l’ivoire trade center, la salle de jeux et la patinoire) seront livrées en 2012. Les travaux du village de vacances Club Med à Assinie vont démarrer dans le premier trimestre de l’année 2012. La rencontre avec la Direction Afrique du groupe ACCOR, les discussions ont tourné autour de la formation. Le ministre a sollicité l’appui du groupe par le biais de l’académie ACCOR pour la formation des jeunes et des professionnels dans le secteur du tourisme. Le ministre a ainsi présent un répertoire des besoins en formation dans le tourisme l’hôtellerie, l’administration et les techniques touristiques. La cible visée par cette formation, le personnel réceptif déjà en poste pour le perfectionnement et l’acquisition des technologies nouvelles, les jeunes diplômés du tourisme, de l’hôtellerie et des loisirs et ceux qui viendraient pour des formations ou des jeunes déscolarisés pour une formation qualifiante. Le centre des métiers du tourisme et de l’hôtellerie de l’hôtel la Paix de Daoukro démarrera ses activités dès la rentrée prochaine avec l’appui du groupe ACCOR. Le groupe a aussi donné son accord de principe dans la réalisation du projet d’aménagement des berges lagunaires d’Abidjan-Plateau face à l’hôtel Novotel et Pullman. Enfin, le groupe a sollicité l’implication du ministre du tourisme pour la prorogation pour une longue durée du bail de Novotel qui vient bientôt à terme. Avec M. Francesco FRANGIALLI, ancien Secrétaire Général de l’organisation mondiale du tourisme et président du programme STEP (Sustainable Tourism For Eliminating Poverty), les échanges ont tourné autour de la formation initiale et continue des Ivoiriens dans le tourisme et la promotion du développement durable. Le dernier rendez-vous de la délégation ivoirienne a été avec M Jean OLIAS, promoteur des Suites Hôtels. Avec lui, Charles Aké ATCHIMON a indiqué le souhait de l’Etat ivoirien de céder l’exploitation des établissements à participation financière publique aux grandes enseignes. « Il s’agit de confier la gestion des établissements d’hébergement et de restauration à une structure privée pour un meilleur rendement de l’activité. A travers cette session l’Etat entend renforcer la notoriété des établissements d’hébergement et de restauration grâce à la renommée de l’enseigne, améliorer le taux d’occupation de ces établissements, former et professionnaliser le personnel, assurer la maintenance de ces établissements et renforcer les capacités opérationnelles de ces établissements », a indiqué le ministre Charles Aké ATCHIMON. Les établissements concernés sont les hôtels de l’ancienne Société Ivoirienne d’Exploitation Touristique et Hôtelière (SIETHO) qui n’ont pu faire l’objet de privatisation, l’hôtel Hambol de Katiola, l’hôtel Zanzan de Bondoukou, l’hôtel carrefour de Séguéla, l’hôtel renaissance de Dimbokro, les hôtels gérés par la société des Palaces de Cocody (SPDC) et les hôtels gérés par la Société de Développement Touristique de la Région des Lacs. Le ministre et sa délégation ont profité de cette rencontre pour faire la promotion des constructions nouvelles à Abidjan et à Yamoussoukro où il existe de nombreux espaces disponibles. C’est un bref séjour mais très fructueux que M Charles Aké ATCHIMON et sa délégation ont passé dans la capitale française.

Eugène YOBOUET à Paris
(Source Lebanco.net)

LIENS PROMOTIONNELS