Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Politique nationale / Audiences du président de LIDER, Le parti de Mamadou Koulibaly récuse Banny
Publié le mercredi 7 septembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Politique
© Abidjan.net par Prisca
Politique nationale: Mamadou Koulibaly crée le Lider (liberté été et démocratie pour la Republique)
Jeudi 11 aout 2011. Abidjan. Immeuble de la Caistab, au Plateau. L`ancien vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) démissionnaire, cree sa propre formation politique, liberté été et démocratie pour la Republique (Lider)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Mamadou Koulibaly, président de LIDER, entouré de son staff rapproché, s’est entretenu le mardi 6 septembre, au siège dudit parti avec une délégation conjointe de l’Onuci, des ambassades de l’Allemagne et de la Grande Bretagne ainsi qu’avec une représentation des pays membres du Conseil de sécurité. L’objet de la rencontre était de recueillir le point du vue du président de LIDER sur la crise en Côte d’Ivoire et notamment la constitution de la commission Dialogue, Vérité et Réconciliation.

Recueillir l’avis de LIDER en tant que parti animant la scène politique en Côte d’Ivoire, tel était l’un des objectifs majeurs de la visite de la délégation conjointe au président de LIDER. « Sur la composition de la commission dialogue, vérité réconciliation, nous avons émis quelques réserves qui peuvent être prises comme un procès d’intention, mais nous avons quand même quelques appréhensions. Entre autres, la personne du président de la commission, le Premier ministre Banny, membre du Rhdp, qui a battu campagne pour le Président Ouattara, qui est un haut dignitaire du Pdci et dont les ambitions n’ont jamais été cachées dans ce pays, on estime que ce type de personne n’est peut-être pas la mieux indiquée pour réconcilier des parties quand on a été soi-même partie prenante dans le conflit que nous avons connu », a déclaré à sa sortie d’audience, Isaac Tapé, porte-parole de LIDER. Même s’il reconnaît que ce ne sont que des appréhensions quant à la personne de Charles Konan Banny, Isaac Tapé dit ne contester personne au sein de cette commission, même pas le président Banny. Pourtant, poursuit-il : «Nous doutons simplement qu’ils aient la capacité de réconcilier les ivoiriens de façon véritable». A ce propos, comme solution de sortie de crise, LIDER propose la nomination d’un Procureur Indépendant. Ce qui suppose, à en croire le porte-parole de LIDER, une sorte de garantie pour une justice équitable. Les différentes délégations ont rassuré pour sa part, les membres de LIDER et tous les Ivoiriens qu’elles sont disposées à accompagner le processus de reconstruction et de réconciliation de la Côte d’Ivoire.
A Dedi

LIENS PROMOTIONNELS