Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Législatives / Réunion au Golf hier, conclave à Bouaké…Les Forces Nouvelles présenteront leurs candidats
Publié le mercredi 7 septembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les Forces nouvelles seront en conclave du samedi 10 au dimanche 11 septembre 2011 au Ran Hôtel de Bouaké. Le colonel-major Bamba Sinima, directeur de cabinet du secrétaire général de ce mouvement, a animé le mardi 6 septembre 2011 une conférence de presse au Golf Hôtel pour donner de plus amples informations sur cette rencontre.

Selon le colonel-major Bamba Sinima, il s’agit pour les entités civiles et politiques des Forces nouvelles, à travers la tenue de ce conclave qui sera présidé par le secrétaire général Guillaume Soro, de se donner de nouvelles orientations et de réfléchir sur leur avenir. Les échanges porteront sur trois thèmes. A savoir, restructuration des Forces nouvelles, préparation des élections législatives et gestion financière des Forces nouvelles. Outre les membres de l’entité ministérielle des Forces nouvelles, participeront à cette réunion, des membres du directoire politique, du cabinet du secrétaire général et du secrétariat. Les délégués généraux ainsi que les personnalités politiques et civiles pourront également y prendre part. Le conférencier par ailleurs président du comité d’organisation a saisi l’occasion pour annoncer la fin de la taxation dans les zones Cno. A l’en croire, cette action n’a plus sa raison d’être étant donné que le pays est réunifié avec une seule armée. « Le Président de la République nous a demandé de prendre des dispositions pour qu’il n’y ait plus de taxation dans les zones Cno », a déclaré le colonel-major Bamba Sinima. Qui a fait remarquer que les taxations qui se passent actuellement sont le fait des ‘‘brebis galeuses’’ que les Forces nouvelles combattront. Relativement aux élections législatives, il a signalé que des cadres civils des Forces nouvelles « pourraient être intéressés » à ces échéances. Mais, « pour l’instant rien n’est encore décidé. Tout appartient aux Forces nouvelles ».
Touré Abdoulaye

LIENS PROMOTIONNELS