Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Riviera-Marcory - Ouattara offre le 3ème pont à Bédié
Publié le jeudi 8 septembre 2011   |  Nord-Sud


Infrastructures:
© Abidjan.net par Prisca
Infrastructures: le Président Alassane Ouattara lance les travaux de construction du 3e pont d`Abidjan, le Pont Henri Konan Bedié
Mercredi 7 septembre 2011. Abidjan, Riviera Golf. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara donne le premier coup de pioche du Pont Henri Konan Bedié, en présence du premier ministre Guillaume Soo, de son gouvernement et des représentants du corps diplomatique et des bailleurs de fonds


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le président Alassane Ouattara a procédé, hier, à Abidjan-Riviera golf au lancement officiel du redémarrage des travaux du 3ème pont Riviera-Marcory confiés à Socoprim, filiale du groupe Bouygues.

Un grand et inoubliable hommage à un «homme d’Etat, un grand visionnaire». Le président de la République, Alassane Ouattara, a décidé d’immortaliser l’initiateur du 3ème pont Riviera-Marcory. «Le projet du 3ème pont d’Abidjan a été initié par mon aîné, le président Henri Konan Bédié. Les circonstances de l’histoire ne lui ont pas permis d’arriver au terme de son projet. J’ai le grand plaisir de vous annoncer que le 3ème pont Riviera-Marcory s’appellera Pont Henri Konan Bédié», a annoncé le chef de l’Etat, au cours du lancement des travaux de l’ouvrage, à la Riviera-Golf, à proximité de la résidence de Mme Thérèse Houphouet-Boigny. C’est la troisième consécration d’un ouvrage de ce type après les ponts Général de Gaulle et Félix Houphouet-Boigny. Par cet acte, Alassane Ouattara dit vouloir rendre l’hommage de la nation tout entière à l’un de ses fils pour son sens élevé du devoir, son profond amour pour le pays et surtout son action au service de la Côte d’Ivoire. Après cette annonce solennelle, le président Bédié, sanglé dans un costume bleu-Mitterrand et visiblement détendu, s’est immédiatement levé de son fauteuil pour saluer des deux mains la décision du président Ouattara. Un geste suivi d’un tonnerre d’applaudissements. Pour le locataire du Palais présidentiel du Plateau, le démarrage des travaux de construction du 3ème pont d’Abidjan marque une étape importante dans la vie de notre nation. «Il symbolise la confiance retrouvée dans notre pays. C’est un signal fort de relance de notre économie et un facteur d’accélération de la croissance. C’est aussi une illustration parfaite d’un partenariat public-privé qui permettra de créer des emplois», a-t-il indiqué.
D’autant qu’à ses yeux, ce sont, en effet, un millier d’emplois directs et indirects qui seront générés jusqu’à l’achèvement du projet. Outre l’aspect économique, les avantages que procurera ce chantier, sont énormes. Car, au dire d’Alassane Ouattara, la construction de cet ouvrage permettra de réduire les embouteillages, d’alléger le trafic sur les deux ponts existants et d’améliorer le quotidien des Ivoiriens. «Il s’agit d’un ouvrage moderne, respectueux de l’environnement, pourvu d’un échangeur de trois niveaux, le seul en Afrique de l’ouest qui fera, j’en suis convaincu, la fierté de tous les Ivoiriens», s’est réjoui le chef de l’exécutif ivoirien. Pour le président de la République, l’amélioration du cadre de vie des populations est l’une de ses priorités ; c’est pourquoi, il a demandé au gouvernement de procéder rapidement au démarrage des grands projets d’investissements. Et les travaux du 3ème pont sont le départ d’une série de grands projets tels que prévus dans son programme de gouvernement.

Des emplois pour les jeunes

«C’est dans ce cadre que l’autoroute Abidjan-Grand-Bassam, le pont sur la Marahoué, le pont de Jacqueville, les travaux de voirie à Abidjan et à l’intérieur du pays et bien d’autres chantiers encore devraient voir le jour dans les prochaines semaines. Au-delà de ces grands chantiers d’infrastructures, les autres secteurs prioritaires que sont la santé, l’éducation, l’eau, l’électricité ne seront pas en reste. Dans quelques semaines, comme je l’ai déjà annoncé, toute la Côte d’Ivoire sera en chantier», a rassuré M. Ouattara. Son ambition, dit-il, est de mettre à la disposition de tous ses compatriotes, des services publics de qualité et de procurer des emplois à tous les jeunes et leur permettre à tous de vivre de revenus suffisamment stables et rémunérateurs. Avant de saluer tous ceux qui ont permis la réalisation de ce projet, le ministre des Infrastructures économiques a estimé que cette rencontre symbolise le passage de témoin dans la chaîne houphouétiste des bâtisseurs. En outre, il a donné des éclairages sur la fiche technique du projet qui coûtera environ 125 milliards de Fcfa pour un délai de réalisation de 27 mois. L’ouvrage comprend trois parties : la partie nord côté Riviera est longue de 2,7km et comporte 2 fois 2 voies. Elle part depuis le boulevard Mitterrand au niveau de l’Ecole de police et arrive en bordure de lagune côté Riviera. La 2ème partie est longue de 2 km et traverse la lagune Ebrié. Elle comporte une digue de 500m sur laquelle est construite la station de péage et un pont de 1,5km ( soit plus de 3 fois la longueur du pont de Gaulle ou plus de 4 fois celle du pont Houphouet). Le pont a une largeur de 28m et offre un passage de 2 fois 3 voies avec un trottoir de 3m. Les fondations sont profondes et varient entre 30 et 80m. La troisième partie est longue de 2km. Elle relie le bord lagunaire côté Marcory au boulevard Valérie Giscard d’Estaing (Vge). Elle comporte 2 fois trois voies avec des voies latérales pour les riverains. Elle se raccorde à un échangeur sur le Vge. Deux ponts permettent de franchir les boulevard du Cameroun et du Gabon à Marcory. Une passerelle piétonne est prévue au niveau du marché de Marcory.

Cissé Cheick Ely

LIENS PROMOTIONNELS