Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Lutte contre le racket : Le ministre des Transports décide de monter au créneau
Publié le mardi 13 septembre 2011   |  Ministères


Activités
© Abidjan.net par EMMA
Activités gouvernementales : Les ministres de l`équipement et des transports du Niger ont été reçus par leur homologue ivoirien Mr Gaoussou Touré
Vendredi 09 septembre 2011 - Cabinet du ministre Gaoussou Touré au Postel 2001 au 14eme étage , le ministre ivoirien des transports Gaoussou Touré reçoit les ministres de l`équipement et des transports nigériens en présence du ministre des ressources alliotiques Kobenan Adjoumani


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La prolifération des barrages illégaux continue d’être une réalité en Côte d’Ivoire. Ce, malgré la grande fermeté affichée par Président de la République et le Gouvernement contre ce fléau, source de racket, qui demeure une véritable entrave à notre économie nationale. C’est pourquoi, après avoir touché du doigt ce phénomène lors de la récente mission de contrôle de la fluidité routière à l’intérieur du pays, le ministre des Transports Gaoussou Touré a décidé de monter au créneau. A cet effet, le ministère des Transports organise, ce mercredi 14 septembre 2011 à partir de 8 heures, à l’Auditorium de l’ex-Caistab au Plateau, la cérémonie de lancement des activités de lutte contre les tracasseries routières. Cette importante cérémonie d’information et d’échange avec les transporteurs et autres partenaires du monde des transports, sera l’occasion pour le ministre Gaoussou Touré de rappeler aux uns et autres les exigences du Gouvernement ivoirien. A savoir, que le nombre de localités devant abriter des barrages de contrôle routier est bel de 33 sur toute l’étendue du territoire national. Pour le patron des Transports en Côte d’Ivoire, il est temps de s’attaquer véritablement au fléau du racket, notamment par des actions courageuses du Ministère des Transports, à travers l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT), structure en charge du contrôle de la fluidité en Côte d’Ivoire.

Le service de communication

LIENS PROMOTIONNELS