Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Candidatures aux législatives à Fresco : Quatre prétendants pour un poste
Publié le mardi 27 septembre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


En attendant l’ouverture officielle des candidatures pour les législatives, quatre cadres du département de Fresco sont déjà en lice pour la députation.

Sans doute plus pour la présidentielle de l’année dernière, la campagne pour les élections législatives attendues à la mi-décembre, sera à coup sûr très animée. Et, la petite bourgade de Fresco, située à environ 300 km d’Abidjan, ne devrait pas déroger à cette animation. Là-bas aussi le choix des candidats ne devrait pas épargner le directoire des houphouétistes d’une migraine à forte pulsation. En attendant l’officialisation des candidatures, une visite dans ce département nous a permis d’avoir une idée des forces qui vont livrer bataille pour la députation. Au nombre de celles-ci, deux illustres fils de Fresco qui sont membres du gouvernement d’Alassane Ouattara. Il s’agit du ministre des Sports et loisirs, Philippe Légré, secrétaire général du Mouvement des forces d’avenir (Mfa), et du ministre de la Promotion de la jeunesse et du service civique, Alain Lobognon, directeur de la communication des Forces nouvelles. Si le premier cité a déjà fait valoir ses intentions pour l’unique poste de député du département, ce n’est pas encore le cas du second. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que M. Légré qui serait l’oncle du ministre Lobognon, ne ménage aucun effort. Signe de la longueur d’avance qu’il a voulu prendre sur ses potentiels adversaires, le Sg du Mfa a fait construire un siège de son parti dans sa ville d’origine. C’est ce siège qui est utilisé par les composantes du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) qui n’ont pas de local à Fresco. Evidemment, le ministre des Sports et loisirs entend tirer les dividendes de cette action et de bien d’autres sollicitudes à l’égard des populations. Mais, Alain Lobognon qui a enfin décidé de se lancer dans la course à la députation, après qu’il a reçu la bénédiction de ses ‘’parents’’, veut jouer crânement ses chances. Selon toute logique, c’est entre ces deux hauts cadres de Fresco que devrait sortir l’heureux élu. Car, les deux autres prétendantes au poste de député sont loin d’avoir commencé à marquer leur territoire. Il s’agit de Berthe Sawadogo, épouse de l’ancien ministre de l’Agriculture de Félix Houphouet-Boigny. Tout comme Mme Sawadogo, aujourd’hui membre de l’Union démocrate et citoyenne (Udcy) apprend-on, dans les conversations, à certains coins de rue, Simone Ahiri aurait l’ambition de siéger au parlement. Connue pour être une cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), il est reproché à Simone Ahiri de ne s’être pas suffisamment montrée solidaire de la population, durant les récents événements post-électoraux. Quant à Berthe Sawadogo, il lui est vertement reproché de s’être rangée derrière l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo.

Marc Dossa, envoyé spécial à Fresco

LIENS PROMOTIONNELS