Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Lutte contre le Racket / Tuo Fozié et ses éléments installés, hier
Publié le samedi 8 octobre 2011   |  Soir Info


Bonne
© Ministères par DR
Bonne gouvernance: le ministre Hamed Bakayoko installe le commandant Tuo Fozié et l`Unité de lutte contre le racket
Vendredi 7 octobre 2011. Abidjan. Ecole nationale de police, à Cocody. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko installe l’Unité de lutte contre le racket. Un corps d`élite fort de 350 corps éléments issus des Frci (91), de la Gendarmerie (86), de la police (79), de la Douane (47) et des eaux et forêts (47), et placé sous le commandement de Tuo Fozié.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


‘’Le temps de la parole est passé. Nous devons passer aux actes’’. Ainsi s’est exprimé, hier vendredi 7 octobre 2011 à l’école de police à Cocody, le ministre d’Etat-ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko qui a installé l’unité de lutte contre le racket. Cette unité forte de 350 corps habillés issus des Frci (91), de la Gendarmerie (86), de la police (79), de la Douane (47) et des eaux et forêts (47), est placée sous le commandement de Tuo Fozié qui a pris officiellement son ‘’pouvoir’’ en présence de plusieurs membres du gouvernement et des Généraux conduits par le chef d’Etat major, le général, Soumaïla Bakayoko. Situant l’intérêt de la mise sur pied de l’unité de lutte contre le Racket, Hamed Bakayoko a indiqué que celle-ci a ‘’une mission importante dans le développement de la Côte d’Ivoire’’ qui veut être un pays émergent. Il a souligné que le racket est un frein à la liberté des populations. Et d’affirmer qu’une étude a révélé que le racket cause par an à la Côte d’Ivoire, un préjudice de près de 100 milliards de Fcfa. Aussi, s’adressant au commandant Tuo Fozié, a-t-il donné des instructions précises pour mettre fin à cette pratique. ‘’Je vous souhaite d’être à la hauteur de l’ambition du chef de l’Etat. Vous devez démanteler tous les barrages d’arnaque, lutter contre les perceptions illicites, veiller à la fluidité des couloirs économiques, donner votre appui aux structures en charge de la lutte contre le banditisme et la criminalité…’’, a-t-il conseillé. Avant de faire la mise en garde suivante : ‘’Je souhaite que cette nouvelle unité ne vienne pas amplifier le racket !’’. Hamed Bakayoko s’est engagé au nom du gouvernement, à mettre les moyens à la disposition de la nouvelle unité, pour lui permettre de travailler efficacement. Tuo Fozié qui a reçu les clés de six véhicules de type 4x4 neufs, a sollicité le concours des populations dans la lutte contre le racket. Le ministre d’Etat-ministre de l’intérieur, dans le cadre de la sécurisation du pays, a invité les corps habillé, à changer de comportement. Il leur a demandé de ne plus faire peur aux citoyens, et de respecter les populations. ‘’On va vous juger sur vos résultats. Redonnez à l’Ivoirien sa liberté. Ceux qui n’ont pas compris que le monde change, ils sont en danger’’, a-t-il averti. Bien avant Hamed Bakayoko, le ministre délégué à la défense, Paul Koffi a demandé aux soldats de l’unité de lutte contre le racket, d’être ‘’pédagogues, communicateurs et prêts à prendre leurs responsabilités dans le respect des règles militaires’’.

BAMBA Idrissa

LIENS PROMOTIONNELS