Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Amoikon Banga (pdt délégué de SERVIR) à propos de la construction du centre d’hémodialyse : « Ce projet de 5 milliards tient à cœur à Mme Bédié » / «Le gala de «Servir», c’est le 28 octobre»
Publié le jeudi 13 octobre 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le 28 octobre prochain à l’espace Crystal de Marcory, aura lieu le 7ème gala de l’Ong "Servir". Suivi le lendemain par un concert au palais de la culture de Treichville. Hier, autour d’un petit déjeuner de presse au Plateau, les membres de cette structure avec à leur tête M. Amoikon Banga (président délégué) ont expliqué les enjeux de cette manifestation. Le conférencier Amoikon Banga a annoncé à cette occasion qu’il s’agit de lever des fonds pour la construction d’un centre d’hémodialyse. Quelles sont les caractéristiques de ce projet, où sera-t-il construit ? A quand la finition ? Le président délégué Amoikon Banga, soutenu par les partenaires de Servir, avant de répondre à toutes ces questions, a fait un résumé des actions de cette Ong. Revenant sur le gala du 28 octobre 2011 à l’espace Crystal de Marcory, le délégué de Servir, Amoikon Banga, a annoncé que cette cérémonie recevra une invitée de marque. Il s’agit, à en croire le conférencier, de la Première dame, Mme Dominique Ouattara, présidente d’honneur dudit gala. « Il va commencer à 20 heures et va se poursuivre jusqu’au petit matin. Il y aura une tombola, un défilé de mode, des artistes vont se produire », a-t-il indiqué. Et d’annoncer une autre surprise : «Le président Bédié, traditionnellement, accompagne depuis toujours son épouse à tous les galas de Servir. Je peux vous dire qu’il sera là». Au niveau de l’ambiance, le président délégué a confirmé la présence de l’artiste Meiway à ce gala qui doit servir à mobiliser des fonds. «Meiway va accompagner ce projet. Il a été sensible à la situation des malades», a poursuivi le conférencier. Au sujet du centre international d’hémodialyse, Amoikon Banga a donné plusieurs autres informations. «Il sera érigé sur quatre (04) hectares dans la commune d’Attécoubé. Son coût est de cinq (05) milliards et construit sous forme de cœur. C’est un centre d’excellence. Nous avons un plan de financement, nous allons faire appel à tous nos partenaires nationaux et internationaux. Tout le monde peut contribuer». Concernant la gestion du centre, il a mentionné qu’un comité scientifique veillera au grain avec l’appui d’un conseil d’administration. Les dossiers techniques et financiers, à en croire le conférencier, dureront six (06) à huit (08) mois. Toutes ces nouvelles ont réjoui le président des dialysés, Bamba Moussa, le professeur Apollinaire Monsahe du Chu de Yopougon, de l’architecte, Roger M’bengue, et tous les partenaires présents à ce petit déjeuner de presse.
Dje km

LIENS PROMOTIONNELS