Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Région
Article


Comment

Dernières dépêches



Région

Une étude d’impact environnemental et social du projet d’exploitation du manganèse à Kaniasso lancée mercredi
Publié le jeudi 13 octobre 2011   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Odienné –Le préfet de Kaniasso, Thomas Lasme, a lancé, mercredi, l’étude d’impact environnemental et social (E.I.E.S) du projet d’exploitation du manganèse dans le département, après l’exposé des termes de référence de l’étude par le chef d’équipe d’experts, Goh Denis.

Au terme de la phase exploratoire, il est du devoir de l’Etat de Côte d’Ivoire de commettre une étude d’impact environnemental et social sur les populations riveraines du site d’exploitation avant d’autoriser ou non la société exploratrice qu’est Taurian Manganèse et Ferro Alloy-CI S.A qui souhaite avoir un permis d’exploiter, indique-t-on.

Des cabinets d’experts dont la Société générale de surveillance (SGS) ont donc été choisis pour faire des études sur la pollution possible de l’eau potable consommée par les populations concernées par le projet et sur l’environnement immédiat de celles-ci, ainsi que les mesures correctives, le cas échéant, avant l’autorisation de l’exploitation des gisements de manganèse découverts, a indiqué Goh Denis.

Le préfet de Kaniasso a demandé aux chefs des 13 villages concernés par l’enquête de bien accueillir les équipes d’experts et de collaborer sincèrement avec elles.

Il a exhorté aussi ses administrés à ne rien faire pour gêner les travaux de la société minière d’exploration, à se pardonner et à se réconcilier pour créer un environnement apaisé propice au développement du département.

Craignant de se faire gruger par la société minière Taurian, des populations riveraines des gisements de manganèse de Ziémougoula ont, par trois fois déjà, bloqué le chantier en endommageant même des machines de ladite société, a-t-on noté.

LIENS PROMOTIONNELS