Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Obiageli Ezekwesili, vice présidente de la Banque mondiale chez ADO : “La Côte d’Ivoire doit retrouver toute sa place dans la sous-région”
Publié le mardi 25 octobre 2011   |  Le Patriote


Audiences
© Abidjan.net par EMMA
Audiences du Président de la République : Alassane Ouattara reçoit la vice-presidente de la Banque Mondiale Mme Obiageli Ezekwesili
Lundi 24 octobre 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara a reçu la vice-presidente de la Banque Mondiale, Mme Obiageli Ezekwesili.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le mariage entre la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale fonctionne à merveille. Hier, la vice-présidente de l’institution financière mondiale pour la région Afrique, Obiageli Ezekwesili était au palais présidentiel pour rencontrer le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Selon elle, plusieurs sujets ont été abordés avec le président de la République, notamment, les questions relatives à la cohésion sociale qui a fait dans le passé la fierté du pays, de réconciliation, de réformes dans plusieurs secteurs. «Nous avons indiqué avec le chef de l’Etat la nécessité de renforcer la cohésion sociale en favorisant la relance économique. Cette relance sera faite à travers des secteurs importants tels que l’agriculture, l’énergie, les affaires... Il faut que les investisseurs reviennent en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire doit retrouver toute sa place dans la sous-région», a-t-elle lancé. Pour ce faire, l’ancienne collaboratrice du président nigérian, a estimé qu’il faut travailler sur des sujets comme la bonne gouvernance, les finances publiques, la corruption, la justice. L’ex-ministre de l’éducation nationale du Nigéria a recommandé, en outre, aux Ivoiriens à mettre en avant la cohésion sociale pour affronter les équations de l’emploi des jeunes, qui selon elle, est une priorité des gouvernants ivoiriens et de la pauvreté. Dans cette lutte contre la misère qui ronge les Ivoiriens dans leur majorité, la Banque mondiale, se prote volontiers aux Côtés des autorités ivoiriennes. «Nous serons toujours là pour soutenir la Côte d’Ivoire afin qu’elle retrouve sa compétitivité sur le continent. C’est un pays qui a beaucoup de potentialités et il doit combattre la pauvreté qui est notre seul ennemi», a affirmé la vice-présidente de la Banque mondiale.

Lacina Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS