Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Amélioration de la production du palmier à huile : Le Cnra rassure les coopératives
Publié le samedi 29 octobre 2011   |  Notre Voie




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Centre national de recherche agronomique dans son souci d’améliorer la production du palmier à huile en Côte d’Ivoire met à la disposition des planteurs des semences améliorées dans le but de leur permettre de vivre de leur métier. C’est dans ce contexte que cet institut a invité la Fédération nationale des unions des coopératives de palmier à huile de Côte d’Ivoire (Fenacopah-ci) à s’imprégner des résultats des semences améliorées et exhorter les planteurs à les utiliser pour un rendement meilleur. C’était le jeudi 13 octobre dernier.
Pour le chef du Programme, Dr Eugène Konan, l’objectif de la sélection des semences est d’améliorer la productivité et la qualité de l’huile de palme, renforcer la capacité de tolérance du matériel végétal aux maladies et réduire la croissance en hauteur des palmiers à huile. Il a indiqué que plusieurs plans palmiers ont été mis sur pied dont le dernier après la privatisation du secteur (1997-2010).Un vaste programme de replantation a été initié avec les derniers 20 tonnes de palmier à huile par hectare par an, une teneur en huile de 28% et une croissance de 45 cm par an.
Les plantations villageoises représentent 70% du verger ivoirien. Soit 6 tonnes de palmier à huile par hectare. La Côte d’Ivoire produit environ 7600 géniteurs pour environ 20 millions de semences par an. Elle produit entre 15 et 16 millions de semences par an depuis environ 2 ans. 60% de cette production est consommée au plan local. Et 40% à l’export.

Gomon Edmond,
(envoyé spécial à la Mé (Alépé)

LIENS PROMOTIONNELS