Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Alassane Ouattara / Législatives : « Je regrette le boycott du Fpi »
Publié le lundi 31 octobre 2011   |  L'expression


Le
© Getty Images
Le President Alassane Ouattara sur le plateau de TF1 lors de son interview du 13 septembre


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le président Ouattara croit encore à une possible participation du Fpi aux législatives après la recomposition de la Cei.
Le chef de l’Etat est quelque peu déçu du Fpi qui a adopté la politique de la chaise vide malgré la satisfaction de leur doléance sur la recomposition de la Cei. Alassane Ouattara l’a déclaré hier à son arrivée de Paris où il a participé à la 36ème assemblée générale de l’Unesco. « Je ne peux que regretter le boycott des législatives par le Fpi. Nous avons pourtant essayé de répondre à certaines de leurs préoccupations », a regretté le locataire du palais du Plateau. A 24h de la clôture du dépôt des candidatures, il croit à un possible retour du parti de Laurent Gbagbo dans la compétition électorale. « Je ne désespère pas qu’ils feront une bonne surprise en acceptant de participer au scrutin », a-t-il espéré. Sa participation à l’assemblée générale de l’Unesco a été des plus fructueuses en raison du thème de cette rencontre qui portait sur la paix. Le pays, a fait remarquer le président Ouattara, vient de sortir d’une crise postélectorale difficile qui a montré l’importance de la paix, longtemps considérée comme la seconde religion des Ivoiriens. Les choses s’améliorent, mais « la paix reste fragile », a reconnu l’ancien Directeur général adjoint du Fmi. Il a mis à profit son passage dans la capitale française pour rencontrer le patron de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), Abdou Diouf. « Nous avons visité le nouveau siège de l’Oif pour saluer le président Diouf. Nous avons échangé avec lui pour voir comment la Côte d’Ivoire peut bénéficier des opportunités qu’offre cette organisation », a indiqué le président de la République. Sur les bords de la Seine, ses rencontres avec de nombreux bailleurs de fonds auront un effet positif sur le plan de création d’emplois pour les jeunes. « Vous verrez toutes les conséquences de ces rencontres. Les investisseurs vont arriver et cela va créer de nombreux emplois », a annoncé l’ancien patron de la Bceao. C’est à 17h34 que le Boeing présidentiel a atterri sur le tarmac de l’aéroport Félix Houphouët Boigny où l’attendaient son épouse et plusieurs membres du gouvernement. Mme Dominique Ouattara a accueilli quelques minutes avant l’épouse du président du Mali, Mme Touré Lobbo Traoré. L’hôte venue de Bamako vient participer à la clôture de la 4ème rencontre du suivi de l’Accord Côte d’Ivoire-Mali en matière de lutte contre la traite transfrontalière des enfants. Cette cérémonie se tient ce matin à la salle de conférence de la Crrae-Uemoa au Plateau en présence de Mme Dominique Ouattara.

Nomel Essis

LIENS PROMOTIONNELS