Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article


Comment

Dernières dépêches



Santé

Zoukougbeu / Action sociale : Des lots de médicaments et des vivres offerts à un hôpital
Publié le jeudi 3 novembre 2011   |  Le Temps




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dossier

Santé 2011
Dans le but d’accompagner la lutte contre l’ulcère de burili, la compagnie de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire télécom (Ocit) a fait don de plusieurs lots de médicaments de première nécessité, de vivres et de non vivres à l hôpital St Michel de Zoukougbeu où sont internés les malades de l’ulcère de burili. La cérémonie de remise officielle de ce don a eu lieu le samedi 29 octobre 2011, au sein de l’hôpital bénéficiaire de Zoukougbeu, en présence des autorités du nouveau département. Cette action a été saluée par l’autorité préfectorale, Mme Kouao Bilé Mariam qui a félicité le donateur. Les chefs coutumiers et les chefs de terre qui ont offert le site qui abrite l’hôpital St Michel se sont réjouis et ont jugé à juste titre la portée du don de l’operateur économique. Saisissant l’occasion, M. Nahi léonard, représentant le Dg d’Ocit a dit la volonté de la structure d’aider les âmes en détresse. "L’ulcère de burili est l’une des maladies endémiques qui freine le développement dans certaines localités. C’est pourquoi nous pensons qu’étant dans une société où nous investissons et retirons des bénéfices, nous avons le devoir de faire rayonner la population (clientèle) en leur offrant la santé ou encore un bien-être social. Ceci pour que nos clients soient valides afin de vaquer sainement à leurs occupations quotidiennes". Le représentant du Dg de l’Ocit a rassuré les uns et les autres que l’operateur économique ne négligera plus rien quant à l’intérêt de sa clientèle. Notons que ce don constitue un soulagement pour les malades de l’ulcère de burili de l’hôpital St Michel de Zoukougbeu engorgé par le nombre pléthorique des patients internés dans cette structure sanitaire.
Koné St. Aguy, Correspondant régional

LIENS PROMOTIONNELS