Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Cacaoculture / Lutte contre les pires formes de travail des enfants
Publié le jeudi 3 novembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Réunion
© Présidence par Zamblé
Réunion des premières dames d’Afrique de l’Ouest et du centre, et d’Algérie : Mme Dominique Ouattara à Bamako
Bamako (Mali) abrite la réunion des Premières Dames sur la Réduction la mortalité maternelle et néo-natale


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Mme Dominique Ouattara rassure la Fondation Internationale Cocoa Initiative
LA PREMIÈRE DAME de Côte d'Ivoire, Mme Dominique Ouattara a accordé le mercredi 02 novembre 2011, à son cabinet sis à Cocody-Ambassades, une audience à une délégation de la Fondation Internationale Cocoa Initiative (ICI), conduite par Nick Weatherill. L'Ambassadeur des Etats-Unis en Côte d'Ivoire, Philip Carter III a participé aux échanges. Pendant près d'une heure, la délégation de l’ICI, l'Ambassadeur Américain et Mme Dominique Ouattara ont échangé sur les pires formes de travail des enfants dans la Cacaoculture. Cette rencontre qui intervient seulement à 72 heures de la 4ème rencontre de suivi de l'accord Côte d'Ivoire-Mali en matière de lutte contre la traite transfrontalière des enfants, a permis à Mme Dominique Ouattara de réitérer à ses hôtes son engagement à lutter contre ce fléau. Elle a, ensuite, sollicité leur appui pour une meilleure coordination de la lutte. A la fin de l'audience, Nick Weatheril Directeur exécutif de l'ICI a déclaré ceci : «Nous travaillons sur la problématique du travail des Enfants dans la production du cacao. Mais aussi, la traite des enfants entre les pays de la sous-région. Nous travaillons en Côte d’Ivoire depuis 2005. Et nous œuvrons au sein même des différentes communautés aux fins de prévenir ce problème. Nous donnons l’appui au secteur de l'Education. Nous mobilisons aussi les communautés pour les informer sur les risques pour leurs enfants. Et nous travaillons dans les autres secteurs sociaux. Nous venons d'avoir un rendez-vous très spécial avec la Première Dame qui partage, notre vision en matière de lutte contre le travail des enfants. Aussi, elle a mis en place une équipe pour suivre ce problème. Nous avons partagé nos stratégies et nos activités. Et ce que nous pouvons faire pour résoudre cette question du travail et de la traite des enfants». Au niveau des actions communes, l'hôte de Mme Dominique Ouattara a révélé qu'ils ont décidé de collaborer pour mettre définitivement fin à la problématique du travail et de la traite des enfants. Déjà au plan national, des initiatives ont été entamées. Ce qui a permis à la Côte d'Ivoire d'éviter le rejet de son chocolat par les consommateurs américains. Aujourd'hui, il est question de maintenir cette veille et d'éradiquer définitivement ce fléau. D'où l'implication personnelle de la Première Dame de Côte d'Ivoire à tous les niveaux de la lutte contre les pires formes de travail de l'enfant. La délégation de l'ICI était composée de Cléophas Mally, co-président et Tony Lass, directeur exécutif par intérim. Quant à la Première Dame, elle était entourée de plusieurs de ses collaborateurs.

LIENS PROMOTIONNELS