Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Réinsertion des ex-combattants : Une structure unique pour gérer le processus
Publié le vendredi 4 novembre 2011   |  L'expression


Activités
© Abidjan.net par PRISCA
Activités de réinsertion : Le cabinet du Premier Ministre, Ministre de la Défense organise un atelier de réflexion à Grand-Bassam
jeudi 03 novembre 2011, Grand-Bassam. Le cabinet du Premier Ministre, Ministre de la Défense organise un atelier de réflexion sur le thème “Définition d’un cadre de coordination des activités de réinsertion en Côte d’Ivoire"


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Un atelier de réflexion s’est ouvert hier à Bassam, sur la définition d’un cadre de coordination des activités de réinsertion en Côte d’Ivoire.

La délicate question de la réinsertion des ex-combattants, des groupes d’auto-défense, des jeunes associés aux Frci, et des groupes rendus vulnérables, du fait de la crise armée, préoccupe le gouvernement. Comment régler le problème de la multitude d’interlocuteurs du fait des nombreux programmes et des structures étatiques qui interviennent dans ce volet réinsertion ? Pnrrc, Snrr, Anarrec, Papc…

Quels rôles pour chacune d’elles dans ce processus ? Le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, Gilbert Kafana Koné, représentant le Premier ministre Guillaume Soro estime qu’en dépit du nombre pléthorique, leur coordination n’est pas encore optimale. Pour ce faire, selon lui, l’un des objectifs du présent atelier est de mettre urgemment en place une structure unique, dynamique et plus opérationnelle de coordination du processus, afin de donner une visibilité plus nette à l’ensemble de la démarche.

Le ministre Kafana Koné a également souhaité que l’atelier puisse faire le bilan diagnostic des activités de réinsertion, identifier clairement les différentes catégories de personnes à réinsérer et à réintégrer, ainsi que les programmes et projets adaptés à chaque type de personnes. Pour le représentant du Premier ministre, l’atelier devra proposer, non pas une solution de fortune, mais plutôt une réponse définitive, pratique et pérenne, aux préoccupations de l’heure. ‘’La sécurité du pays, la paix sociale, mais également la bonne santé de notre économie en dépendent.

La recherche de la paix nous le commande, le souci de l’efficacité nous l’impose’’, a indiqué Kafana Koné. Pour le Représentant résident du Pnud en Côte d’Ivoire, la réinsertion est un défi majeur aux côtés d’autres défis, dans la gestion post-crise. Selon Célestin Tsassa, le Désarmement démobilisation réinsertion (Ddr) permet aux ex-combattants et autres associés aux conflits, de retrouver une vie civile et de vivre en citoyens respectueux de la loi, en parfaite harmonie avec les Communautés d’accueil. Le Pnud qui, notons-le, a apporté un appui financier, pour la tenue de cet atelier.

Ouattara Abdoul Karim



Activités de réinsertion : Le cabinet du Premier Ministre, Ministre de la Défense organise un atelier de réflexion à Grand-Bassam
Publié le: 4/11/2011  |  RTI

LIENS PROMOTIONNELS