Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Inp-HB de Yamoussoukro en ruines : Koffi N’Guessan, le sauveur ?
Publié le jeudi 10 novembre 2011   |  Nord-Sud


Enseignement
© Ivoire-Presse par OD
Enseignement supérieur / Passation de charges à l`INP-HB: le nouveau Directeur général, Koffi N’Guessan installé
Mercredi 9 novembre 2011. Yamoussoukro. Institut national polytechnique Félix Houphouet-Boigny (Inp-HB). Pr Coulibaly Pana, Directeur de l’administration et des ressources humaines au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique préside la cérémonie de passation des charges. MM. Koffi N’Guessan (DG) et Sangaré Moustapha Karam (DGA) prennent les commandes de la prestigieuse école


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La passation des charges à l’Institut national polytechnique Félix Houphouet-Boigny (Inp-HB) s’est déroulée, hier, à Yamoussoukro. Sous la supervision du Pr Coulibaly Pana, directeur de l’administration et des ressources humaines du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. C’est à MM. Koffi N’Guessan et Sangaré Moustapha Karam, respectivement directeur général (Dg) et directeur général adjoint (Dga) que revient la lourde tâche de remettre à flot la prestigieuse école. Pour le réussir, M. Koffi N’Guessan, le nouveau Dg, qui dirige désormais à la fois l’Inp-HB et l’Ecole nationale de statistique et d’économie appliquée (Ensea) a décliné sa vision en 5 axes. Il ambitionne renforcer et diversifier l’offre de formation initiale et professionnelle, développer les pôles de recherche scientifique et technologique au sein d’une technopole. Aussi souhaite-t-il l’adhésion de l’ensemble du personnel pour que cette vision débouche sur l’élaboration et l’adoption d’un plan stratégique de développement consensuel de l’Inp-HB. Auparavant, Guéi Alphonse, l’ex-Dga qui assurait l’intérim du Pr Ado Gossan Innocent absent avait fait un bilan, mais aussi sur ce qu’il a fait en tant que Dga. Il a relevé au passage que le Dg sortant et lui-même ont été nommés par décret, allusion faite à l’arrêté ministériel qui met fin à leurs fonctions. « L’administration est un lieu de changement permanent. Aussi, lorsqu’on est nommé à un poste de responsabilité, doit-on se dire qu’on est en mission et qu’un jour ou l’autre, il faudra bien partir pour laisser la place à quelqu’un d’autre. Les passations de charges ne devraient donner lieu à aucune animosité, mais plutôt à une collaboration franche et sincère », a déclaré M. Coulibaly Pana.

Ousmane Diallo à Yamoussoukro

LIENS PROMOTIONNELS