Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Plateau / Direction nationale des cantines scolaires : Le chef de service du suivi et de l`évaluation trouve la mort à son bureau
Publié le samedi 12 novembre 2011   |  Soir Info




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La Direction nationale des cantines scolaires, important maillon de notre système éducatif, est en deuil. L'un des cadres de cette structure, en la personne de M. Niamké Léon Justin, chef de service du suivi et de l'évaluation, est mort. Et cela, dans des conditions tragiques. C'était le mardi 8 novembre 2011. A en croire les renseignements qui nous sont fournis, M. Niamké Léon Justin, ne présentant ce matin-là aucun signe extérieur de souffrance, part à son service. Tranquillement, il gagne son bureau niché dans l'immeuble « Le Paris », en plein Plateau. Sans perdre de temps, le quinquagénaire se met à la tâche. On en est à cette ambiance de calme quand, subitement, aux alentours de 11h, M. Niamké Léon Justin est frappé d'un malaise, dans son bureau. Il s'écroule et demeure littéralement inerte. Panique au sein de ses collaborateurs. Que se passe-t-il? Qu'arrive-t-il au chef de service du suivi et de l'évaluation de la direction nationale des cantines scolaires? En tout cas, il faut rapidement entreprendre toute action, visant à sauver le pauvre homme qui, vraisemblablement, est en train de perdre la vie. Alors, M. Niamké est embarqué à bord du véhicule de l'un de ses collègues et évacué à l'hôpital des fonctionnaires. Toujours au Plateau. Mais hélas, il est trop tard. Il est déjà mort. De quoi est mort M. Niamké Léon Justin ? On évoque le triste « couplet » hypertension-diabète, dont souffrirait le défunt. La police, pour sa part, informée, s'est déportée sur les lieux pour le constat d'usage, avant l'enlèvement du corps, pour son transfert à Ivosep. Une enquête est ouverte.

KIKIE Ahou Nazaire

LIENS PROMOTIONNELS