Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Danané, Zouan-Hounien, Toulépleu et Bloléquin : La Première Dame redonne espoir aux populations
Publié le lundi 14 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil


7è
© Présidence par Zamblé
7è gala de bienfaisance de l’Ong "Servir": Mme Henriette Konan Bédié mobilise la République autour des malades du rein
Vendredi 28 octobre 2011. Abidjan. Espace Crystal, Marcory Zone 4. Sous le parainage de la première Dame, Mme Dominique Ouattara (photo), la présidente de l`Ong "Servir", Mme Henriette Konan Bédié lance un appel pour la mobilisation des fonds nécessaires à la construction d`un centre médical spécialisé pour les malades du rein


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les émissaires de la Première dame, Dominique Ouattara, dont la délégation est conduite par la directrice de cabinet, Yao Silvie Patricia, continuent de sillonner les villes de l’Ouest du pays pour soulager les populations. Ce, à travers des dons qu’a décidé de faire Mme Dominique Ouattara aux populations dans cette zone où la crise armée qu’a connue la Côte d’Ivoire a laissé sur son passage ruine, larme et désolation. Après Man, les envoyés de Mme Ouattara étaient le samedi dernier à Danané et à Zouan-Hounien, les bras chargés de cadeaux.

Danané et Zouhan-Hounien retrouvent le sourire

C’est dans une ambiance festive marquée de chants et de danses que Mme Yao Patricia Silvie représentant la Première dame et sa délégation ont été accueillies. Le peuple dan exprimait ainsi toute sa joie et sa gratitude à la vue de ces dons qui lui étaient destinés. Les autorités municipales et préfectorales ont, pour leur part, traduit leur sentiment que ce geste procure à ces populations. «La Première dame, Dominique Ouattara, me charge de vous dire qu’elle sait que vous avez souffert. Elle sait le lourd tribut que vous avez payé durant cette crise. Elle reste sensible. C’est pourquoi elle me charge de vous traduire tout son soutien à travers ces dons », a indiqué Mme Yao Patricia avant d’appeler les populations dan, à la réconciliation et au pardon, chers à la Première dame et gage, selon elle, de développement. «Mme Dominique Ouattara veut vous aider à vous prendre en charge. Notamment, les femmes à qui elle offre des broyeuses et des décortiqueuses pour qu’elles s’adonnent à des activités génératrices de revenus pour soutenir leur famille. », a-t-elle ajouté. Partout où ils sont passés, les émissaires de la Première dame ont équipé les hôpitaux. Ce sont des dizaines de lits et matelas, des tables d’accouchement, des tables d’examens gynécologiques, des boîtes d’accouchement, des kits d’incitation à la consultation prénatale et des ambulances qui ont été offerts. Le corps préfectoral n’a pas été en reste. Ils ont, pour leur part, reçu de la Première dame plusieurs ordinateurs, imprimantes et fax pour le renforcement de leurs capacités. Les enfants et les orphelinats ont été également pourvus en vivres et non vivres tels que des tonnes de riz, de l’huile, du savon, des kits scolaires et des ballots d’habillement. Le ministre du Plan et du Développement, Albert Mabri Toikeusse, qui avait à ses côtés le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Albert Flindé, a, au nom de ses parents dan, salué les dons de la Première dame à travers la Fondation Children of Africa. Pour lui, ce geste de haute portée humanitaire vient concrétiser tout l’amour que porte la Première dame au peuple dan en particulier et aux populations de l’Ouest en général. En sa qualité de vice-président de la visite du chef de l’Etat à l’Ouest, le ministre Mabri Toikeusse s’est réjoui des actions posées par la Première dame qui vient renforcer le Programme présidentiel d’urgence (Ppu) lancé par le chef de l’Etat qui permettra, à n’en point douter, à l’Ouest de sortir de sa précarité. « Le chef de l’Etat a demandé que les routes, les écoles, les pompes villageoises, les centres de santé soient réhabilités avant son arrivée », a-t-il révélé à la grande joie des populations.

Toulépleu et Bloléquin retrouvent l’espoir

Cette caravane humanitaire initiée par la Première dame Dominique Ouattara a déposé, hier dimanche, ses valises en pays wê, précisément dans les départements de Toulépleu et Bloléquin. Là encore, la délégation conduite par la directrice de cabinet, Mme Yao Patricia Silvie, a traduit fidèlement le message de la Première dame et procédé également à la remise des dons et offert une ambulance dans le cadre du programme présidentiel d’urgence. Pour la circonstance, à Toulépleu, les cadres dont la ministre de la Salubrité urbaine, Anne Oulotto et Denis Kah Zion, Pca de la Poste de Côte d’Ivoire, les autorités municipales, militaires et préfectorales, les chefs traditionnels, ainsi que les populations se sont mobilisés sur la place publique pour recevoir les dons et dire leur gratitude à la donatrice. A la suite du maire, Baïbo Augustin, la ministre Anne Oulotto, au nom des cadres, a dit ses remerciements et sa satisfaction. Non sans exprimer l’espoir que revêt cette cérémonie à Toulépleu. « Nous ne sommes pas surpris de ces dons parce que nous savons qu’elle est très sensible à la situation de l’Ouest de la Côte d’Ivoire, du District des Montagnes et surtout du département de Toulépleu. Car, elle y compte de nombreux amis qui lui font le point de la situation dans notre région », s’est-elle réjouie avant d’espérer un lendemain meilleur pour Toulépleu grâce aux actions concrètes du chef de l’Etat et de son épouse. Avant de boucler la journée, les émissaires de Mme Ouattara ont également posé un geste humanitaire au nom de la Première dame à Bloléquin en présence du ministre Dagobert Banzio, cadre de la région, et qui a été apprécié à sa juste valeur.

Lance Touré
Envoyé spécial à l’Ouest

LIENS PROMOTIONNELS