Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Rentrée scolaire 2011-2012 La gratuité, pas encore effective dans des écoles
Publié le lundi 14 novembre 2011   |  Le Democrate




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La gratuité de l’école annoncée par le gouvernement n’est pas effective sur l’ensemble du territoire national. Alors que le ministre de l’Education nationale Kandia Camara, au cours de ses différentes tournées, avait rassuré les parents d’élèves que la gratuité de l’école serait une réalité. Aujourd’hui, plusieurs parents d’élèves se plaignent de la corruption dont ils sont victimes dans les écoles primaires publiques. Car certains Directeurs d’école se cachent derrière le COGES pour exiger des frais d’inscription pour, selon eux, le paiement des gardiens qui surveillent l’école, l’entretien de l’école (peinture, toilette, désherbage, et travaux de réhabilitation). Par ailleurs, ils demandent aux élèves de CM1 et CM2 de payer la somme de 250f CFA pour retirer les livres distribués l’année passée. Dans certaines écoles primaires, les frais d’inscription ne sont pas encore remboursés aux parents qui avaient déjà inscrit leurs enfants. « Avec les enfants, c’est difficile. On sait qu’il faut toujours entretenir l’école. Moi,j’ai quatre enfants et l’inscription me revient très chère. La gratuité de l’école c’est vrai. Mais il y a trop de cotisations. Et la gratuité n’est pas du tout respectée ici », a martelé Mme Assoumou.

Fofana Zoumana (stagiaire)

LIENS PROMOTIONNELS