Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire / Le chef de l`ONUCI rencontre le président du LIDER
Publié le jeudi 17 novembre 2011   |  ONUCI


Onuci
© Abidjan.net par EMMA
Onuci : Albert Koenders à Abidjan - Abidjan.net
Lundi 24 octobre 2011. Abidjan. Albert Gerard Koenders, le nouveau chef de l`Opération des Nations unies en Côte d`Ivoire (Onuci) accueilli à l’aéroport d’Abidjan


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Abidjan - Poursuivant ses rencontres initié avec les leaders des partis politiques, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders s'est entretenu mercredi en début d'après-midi à Abidjan, avec le Président du parti Liberté et Démocratie pour la République (Lider) Mamadou Koulibaly, des questions relatives au processus électoral, au financement des partis politiques pour les élections législatives et de la sécurité.

« Après des discussions très instructives, j'ai pu avoir la position de Lider sur les élections législatives », a déclaré M. Koenders au terme des échanges de plus d'une heure au siège du parti. « M. Koulibaly nous a fait part de ses soucis sur le déroulement des élections jusqu'à maintenant », a poursuivi le Représentant spécial.

Il a insisté sur le mandat de l'ONUCI et sur son rôle de certificateur. « Nous sommes là pour aider à ce que le processus électoral se déroule dans les meilleures conditions dans un contexte de sécurité et de façon démocratique, et l'ONUCI aide également à promouvoir des élections inclusives et transparentes », a-t-il souligné. « La certification n'est pas donnée, c'est tout un processus, nous devons voir comment se déroule la préparation des élections et le scrutin en lui-même », a précisé M Koenders.

Interrogé sur les problèmes de sécurité, le Chef de l'ONUCI a fait savoir aux journalistes que le mandat de la Mission était d'aider le Gouvernement ivoirien. « Le Gouvernement est responsable de la sécurité des élections et l'ONUCI est là pour l'appuyer et aider à la sécurisation de ces élections, cela veut dire que tout électeur est libre de choisir son candidat en toute indépendance», a indiqué M. Koenders, qui a insisté sur la nécessité de travailler ensemble pour la sécurisation de ces élections. « Nous sommes sur la bonne voie », a-t-il estimé.

Pour sa part, M. Koulibaly s'est dit prêt à aller aux élections avec ses douze candidats pour imposer l'exigence de sécurité et l'exigence de démocratie. Il a cependant déploré le manque d'argent. « Nous avons fait part au Représentant spécial de cette façon clandestine que le Gouvernement a de financer certains partis politiques et de ne pas en financer d'autres » a dénoncé le premier responsable de Lider. « C'est pourtant de l'argent public et il faut l'utiliser de façon convenable, si on veut le faire, qu'on le dise, si on ne veut pas le faire, qu'on le dise également», a-t-il soutenu.

M Koulibaly a dit avoir indiqué au Chef de l'ONUCI, sa déception face au Gouvernement qui, selon lui, a augmenté le nombre de députés sans concertation de qui que se soit et pris la décision de répartir ce nombre de députés selon son bon gré, estimant que cela était dangereux en général.

SOURCE : Mission of UN in Côte d'Ivoire

LIENS PROMOTIONNELS