Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Daloa: SOS pour l’hôtel les Ambassadeurs
Publié le jeudi 17 novembre 2011   |  Ivoire-Presse


Tourisme
© Ivoire-Presse par DR
Tourisme : l’hôtel "Les Ambassadeurs" tombe en ruine
Daloa. Hôtel "Les Ambassadeurs". Du 26 au 30 octobre 2011, le ministre Charles Aké Atchimon a effectué des visites-terrain, eu des séances de travail et rencontré les autorités administratives, les opérateurs économiques et les populations


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Avec ses 42 chambres dont 2 suites, une belle piscine olympique, un parc animalier, etc, l’hôtel "Les Ambassadeurs" était le fleuron des réceptifs hôteliers de toute la Région de Daloa, Chef-lieu du Haut-Sassandra. D’illustres personnalités y ont séjourné. Mais aujourd’hui, ce réceptif hôtelier bâti en 1967 par la mairie avec le concours financier du Président Houphouët-Boigny, est en ruine.

Hall et chambres pillés distillent une mauvaise odeur, les marches pour atteindre les niveaux supérieurs ne tiennent presque plus. Autre signe d’abandon, la cour intérieure est envahie par de hautes herbes.la verdâtre a également tapis l’intérieur de ce qui reste de la piscine. Ironie du sort, cet espace de 16 ha abrite aussi la résidence du Sous-préfet. Pis, l’hôtel en ruine est devenu une curiosité touristique, surtout, pour tous ceux qui l’ont connu dans ses années de gloire.

Alors que, selon le maire Diabaté Kramo, tout n’est pas perdu pour autant, pour cet établissement de l’ex chaîne Sietho (Société ivoirienne des établissements touristiques et hôtelières). Il est possible de le réhabiliter. Seulement, selon des estimations, pour ce faire, il faut au bas mot, 1,2 milliards de francs CFA.

L’espoir est tout de même permis, surtout avec la nouvelle politique du ministre du tourisme Charles Aké Atchimon qui, à l’horizon 2015, mettra l’accent sur la construction de 10 à 15 infrastructures hôtelières par an afin de pouvoir accueillir les 500 000 touristes attendus en cette même période. Reste à espérer que la réhabilitation d’anciennes infrastructures dont l’hôtel Les Ambassadeurs soit prise en compte.

Edgar Kouassi

LIENS PROMOTIONNELS