Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Elections législatives - Youssouf Bakayoko redoute une contestation des résultats
Publié le samedi 19 novembre 2011   |  Notre Voie




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Youssouf Bakayoko, président de la commission électorale indépendante (Cei), a laissé clairement transparaitre hier à Yamoussoukro devant le corps préfectoral, sa peur d’une contestation des résultats de l’élection législative du 11 décembre prochain. « Le problème, ce n’est pas l’élection. Le problème, ce sont les résultats. Nous comptons sur vous pour que les résultats soient acceptés », a-t-il déclaré lors de la cérémonie d’ouverture du séminaire d’information et de sensibilisation du corps préfectoral sur l’élection législative. « Les Ivoiriens veulent des élections qui rassemblent et non qui divisent », avait soutenu avant, Mme Jeanne Gogoua, 1er adjoint au maire de Yamoussoukro. Youssouf Bakayoko tout en regrettant les évènements « douloureux » de la crise post-électorale dont il est accusé par une partie de l’opinion d’en être le responsable, a indiqué au corps préfectoral, deux raisons qui prouvent, selon lui, que les élections législatives du 11 décembre boycottées par le Fpi, sont « déterminantes ». La première est d’ordre politique. Pour lui, « il est acquis que l’avenir de notre pays dépend de sa démocratisation ». La deuxième raison est d’ordre historique. En ce sens que, selon lui, il y aurait une spectaculaire accélération de l’histoire de « notre pays depuis l’élection présidentielle.» Et que le peuple Ivoirien aspire à tourner « dans la justice les tristes pages de l’histoire récente » du pays. Pour cela, il espère compter sur « l’expérience et le savoir-faire des Autorités du corps préfectoral pour consolider le processus de réconciliation et la nouvelle ère de stabilité sociopolitique que connait désormais notre pays (sic).» Durant, une demi-journée, les préfets ont été instruits sur les dispositions prises par la Cei et le rôle que l’Institution électoral attend d’eux.
Coulibaly Zié Oumar
Envoyé Spécial

LIENS PROMOTIONNELS