Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Youssouf Bakayoko (président de la Cei) aux préfets : « Nous comptons sur vous pour que les résultats soient acceptés... »
Publié le samedi 19 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil


Commission
© Commission Electorale Indépendante par DR
Commission électorale indépendante / Le Président Youssouf Bakayoko


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le 11 décembre prochain aura lieu l’élection des Députés à l’Assemblée nationale. Pour cette échéance aussi capitale pour l’avenir démocratique de la Côte d’Ivoire, la Commission électorale indépendante (Cei), pour réussir sa mission, a échangé, hier vendredi 18 novembre 2011, avec le corps préfectoral, qui constitue un maillon essentiel de cette consultation populaire, à l’hôtel Président de Yamoussoukro. Au cours de cette rencontre qui a réuni une centaine de préfets, le premier responsable de la Cei, Youssouf Bakayoko, a donné les deux raisons fondamentales pour la réussite de ces législatives « cette consultation est déterminante au moins pour deux raisons. La première est d’ordre politique. Il est en effet désormais acquis que l’avenir de notre pays dépend de sa démocratisation. Cette démocratisation repose avant tout sur le degré d’implication des populations dans le processus de prise de décision qui engage l’avenir du pays. Or l’Assemblée nationale est l’endroit où se retrouvent les représentants du peuple pour discuter et décider. La deuxième raison est historique, s’il est vrai que la crise qu’a connue notre pays durant toutes ces années, l’a maintenu dans un état de stagnation, cette position d’inaction, de statu quo, nous est aujourd’hui interdit par la spectaculaire accélération de l’histoire de notre pays à laquelle nous assistons depuis l’élection présidentielle. Le peuple ivoirien aspire aujourd’hui à ce défi majeur, celui de tourner dans la justice les tristes pages de l’histoire récente. » A-t-il signifié. Poursuivant, l’homme fort de la Cei a invité les représentants de l’Administration à mette en jeu leur savoir-faire pour que les résultats soient acceptés de tous «Je voudrais, en déclarant, ouvert cet atelier d’information et d’échanges entre la Commission électorale indépendante et le corps préfectoral, vous dire combien nous comptons sur vous pour réussir cette élection du 11 décembre prochain. Le problème n’est pas, comme on le rappelait tout à l’heure, au niveau des élections le problème se situe toujours malheureusement au niveau des résultats. Mais nous comptons sur vous pour que les résultats soient acceptés sans trop de douleur…» Notons qu’il est revenu au Préfet de région, préfet du département de Yamoussoukro, Assoumou André, d’encourager ses pairs, au nom du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, à prendre une part active dans ces consultations afin que la paix revienne définitivement en Côte d’Ivoire.
JEAN PAUL LOUKOU

LIENS PROMOTIONNELS