Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Port-Bouët / Législatives du 11 décembre : La population accorde son onction à KKB et à Yéo Fozié
Publié le lundi 21 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil


Elections
© Abidjan.net par Emma
Elections législatives: KKB et Yéo Fozié défendront le RHDP à Port-Bouët, avec la bénédiction de Mme Hortense Aka Anghui
Samedi 19 novembre 2011. Abidjan. Centre pilote de Port-Bouët. Cérémonie d`investiture des candidats de la liste RHDP, Kouadio Konan Bertin dit KKB (PDCI-RDA) et Yéo Fozié (RDR), en présence notamment du député sortant, le maire Mme Hortense Aka Anghui, qui leur a accordé sa bénédiction


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les animateurs s’égosillent pour annoncer les deux vedettes, mais leurs voix sont étouffées par les acclamations d’une foule militante et hystérique. Portés par les sons de la fanfare, Konan Kouadio Bertin dit KKB et son colistier Yéo Fozié, font leur entrée au Centre pilote de la commune de Port-Bouet. Ce 19 novembre 2011, c’est le jour de leur investiture comme candidats aux législatives prochaines. Tous deux porteront les couleurs du Rhdp sur la liste «Union et Rassemblement». Costumes, cravates, pas de sénateurs, ils sont déjà dans la peau de députés. Le message aussi. « Alassane est le président de tous les Ivoiriens, y compris ceux qui n’ont pas voté pour lui. Oui, ceux-là aussi ont le droit à la vie sur ce sol, ils ont le droit à la sécurité sur ce sol, et au bonheur que la République peut leur donner», lâche KKB à l’endroit de tous, tout en interpellant chefs religieux et coutumiers qui ont voté l’ex président Laurent Gbagbo, à cesser de ranimer le feu de la division. «Regardez, les jeunes qui sont là. Beaucoup ont 45 ans. Ils n’ont jamais goûté au bonheur d’un premier emploi, alors qu’en Côte d’Ivoire, l’âge pour aller à la retraite, c’est 55 ans. Quand un jeune a 45 ans et qu’il n’a jamais travaillé, à quel âge il va travailler, s’organiser, pour préparer sa retraite ? Ce n’est pas en cherchant à nous venger qu’on va leur garantir un emploi. Alassane Ouattara nous propose des solutions, ce qu’il faut retenir, c’est le bonheur de tous les Ivoiriens dans notre diversité. Pardonnez pour que nous soyons une richesse », plaide-t-il, dans un concert d’applaudissement. Président des Jeunes du Pdci, KKB se définit avant tout, comme « un instrument au service de cette réconciliation ». A preuve, fils d’un père baoulé du centre, et d’une mère dida, il a pour suppléant, Olivier Monnet Yapi, un Attié du Sud et pour colistier, un nordiste, militant du Rdr. « Nous pensons qu’on saura transcrire, à l’intérieur de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, tout ce qu’il y a comme préoccupations pour la population de Port-Bouet » renchérit Yéo, rejoint au pupitre par côtés, son suppléant Aka Agnebo Eloukou Maxime. Signe que leur soutien est unanime, les délégués Rhdp Port-Bouet sont de la fête. Signe d’apaisement aussi, un petit comité de militants Lmp, est de la partie. Présidente de la coordination du Rhdp, également maire de la commune depuis 1980, Hortense Aka Anghui, émue et solennelle, apporte son onction à ses "fils". « Aujourd’hui, en ce mois de novembre 2011, entourés de nos leaders, de tous nos militants Rhdp, de nos autorités religieuses, de nos sœurs, nous sommes toujours fidèles à notre jeunesse, qui va maintenant prendre la relève et être présente sur le terrain », dit-elle. Pour elle, il s’agit, « non pas de candidats de Rhdp, mais des députés de Port-Bouet ». En effet, en l’absence de Lmp dans la course, la liste Rhdp est en roue libre dans cette commune.

Benoit HILI

LIENS PROMOTIONNELS