Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Après les investitures de leurs candidats : Les pièges qui attendent Le Pdci, le Rdr et l’Udpci
Publié le lundi 21 novembre 2011   |  L'expression




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Après la publication de la liste provisoire des candidats retenus pour les législatives du 11 décembre, c’est l’effervescence dans les Q.G des partis politiques et aussi dans les staffs de campane des indépendants. A grand renfort de publicité, le Rdr a procédé à l’investiture de ses candidats dans la salle flambant neuve du palais des congrès de l’hôtel Ivoire. A cette occasion, le secrétaire général par intérim a remis individuellement les lettres d’investiture du parti aux différents candidats.

Après les Républicains, ce sont les militants du parti arc-en-ciel qui ont aussi investi leurs 48 candidats dans un hôtel huppé de Cocody. Au niveau du Pdci, la direction de ce parti n’a pas encore pris d’initiative. Elle entend le faire dans le courant de cette semaine. Mais en attendant cette date, les candidats de Cocody ont été investis ce week-end au siège du Pdci Rda. Personne n’aurait bronché si ces investitures se déroulaient dans un certain nombre de conditions.

C’est le vendredi 11 novembre que la Commission électorale indépendante a rendu public la liste provisoire des candidats qu’elle a ensuite transmise au Conseil constitutionnel qui, en dernier ressort, doit publier la liste définitive de ceux qui sont habilités à participer à ce scrutin. Seulement voilà. Les partis politiques n’ont pas attendu la publication de cette liste définitive et ont commencé à investir leurs candidats.

Qu’adviendra-t-il si des candidats déjà investis et qui sont sur le terrain pour les précampagnes venaient à être recalés par le Conseil constitutionnel ? Pourtant dans les coulisses, l’on parle de l’invalidation d’une vingtaine de candidatures. Si ces informations sont confirmées, les partis qui ont déjà investi leurs candidats se trouveront en face d’un dilemme. Pour éviter toute complication ou situation inconfortable, le Rdr, le Pdci et l’Udpci auraient dû attendre la publication de la liste définitive par les services de Francis Wodié.
Kra Bernard

LIENS PROMOTIONNELS