Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Arrestation des journalistes / Alassane Ouattara de retour de Belgique : ‘’Les mensonges qui ont conduit à cette crise sont véritablement inacceptables’’
Publié le lundi 28 novembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Activités
© Présidence par Aristide
Activités du chef de l`Etat: en visite de travail en Belgique, le Président Alassane Ouattara reçu par le Président de la Chambre de commerce belge
Jeudi 24 novembre 2011. Bruxelles (Belgique).


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Après une semaine de séjour en Belgique, le président de la République a regagné Abidjan hier dimanche 27 novembre 2011. Au salon d’honneur de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, Alassane Ouattara a réagi sur la récente arrestation des confrères de Notre Voie.

«Je considère que nous sommes dans un Etat de droit. Il y a des choses qui sont faites dans ce cadre . Je voulais en rappeler à nouveau à la responsabilité des journalistes. Je pense que les journalistes peuvent avoir leur opinion, mais il faut relater les faits. Donc, les mensonges qui ont conduit à cette crise sont véritablement inacceptables. Mais la justice fait son travail. Je suis donc optimiste quant à l’évolution des choses parce qu’il faut que nous soyons dans un nouveau contexte. C’est ce que j’appelle la Côte d’Ivoire nouvelle ». Alassane Ouattara a fait cette déclaration à l’occasion de son retour de Belgique où il a eu des rencontres avec les hauts responsables de l’Union Européenne. Le chef de l’Etat a donc appelé les journalistes à faire leur travail en toute sérénité. Il dit être par ailleurs à la base de la libéralisation de l’espace audiovisuelle. Parlant de son séjour au Royaume de Belgique, le chef de l’Etat l’a trouvé très fructueux. Alassane Ouattara a donné l’assurance que les investisseurs se bousculeront dans les mois à venir aux portes d’Abidjan. «Ce sont de gros investissements. Je peux estimer les indications de financement à près d’un demi milliard d’euros», a-t-il fait savoir.

T.Abdoulaye

LIENS PROMOTIONNELS